Start-up of the bitch or not? #6 – La morlaisienne Grain de Sail

Avec leur nouvelle aventure entrepreneuriale Grain de Sail, Olivier et Jacques Barreau, ont l’immense mérite d’en avoir fait une réalité commerciale qui rapporte aujourd’hui de l’argent.

L’idée en général ne vaut pas grand chose sans une exécution irréprochable, détaillée et minutieuse. Les deux frères en connaissent un rayon sur cet art depuis leurs faits d’armes chez Wind & Nass.

Leur cargo voilier Grain de Sail doit prendre le départ à partir du port de Saint-Malo d’ici fin octobre. Il déchargera à New York en décembre une précieuse sélection de vins français bio en palettes hyper protégées. Ensuite direction cet hiver la République Dominicaine pour faire le plein de cacao et de café, puis retour à Morlaix, respectivement pour leur conchage et torréfaction.

Grain de Sail recrée une marine marchande à la voile viable qui ne manque pas du sel de l’aventure. Son jeune équipage qualifié et expérimenté ne s’y est pas trompé en acceptant la lourde responsabilité d’en tenir le gouvernail.

Quant à vous cher(e) lectrice ou lecteur fidèle, je vous suggère d’y participer par procuration en fermant les yeux, tout en dégustant par exemple une tablette bio de chocolat noir à la fleur de sel. Pour conserver la puissance du moment, tenez là bien en main côté verso où figure une photo de la fameuse goélette…

Recouvrez-vous pendant ce voyage symbiotique d’une capuche magic Guy Cotten afin de vous protéger d’une tempête revigorante, fréquente en cette saison au milieu de l’Atlantique !

Maintenant il est temps de rouvrir les yeux pour découvrir et lire une analyse Kchehck de Grain de Sail avec nos 3 critères habituels, Communauté, Faisabilité et Modèle Économique…

Communauté (+)

Le chocolat est une drogue douce légale dont son carré de départ s’appelle souvent reviens. En ces temps de crise sanitaire, il constitue en plus un excellent antidépresseur naturel à ne pas négliger.

En achetant une tablette Grain de Sail, vous la payez jusqu’au double d’un chocolat industriel mais elle inclut ce supplément d’âme tel que décrit par ce fan

Magnifique votre projet! Au delà des dimensions environnementales, économiques et humaines, vous suscitez un engouement un peu inavoué, de l’ordre de l’imaginaire, animé de courses de flibustiers, et de la Compagnie des Indes Occidentales, qui armait des voiliers entre les Antilles et l’Europe. Bref un parfum d’aventure qui ne fait pas de mal, dans un monde d’aujourd’hui qui nous demande tant de pragmatisme et de résilience.

Bref, Grain de Sail est en train de prendre en Bretagne sur les linéaires des nombreuses enseignes ou depuis les réserves alimentaires de ses bateaux, la même place que le célèbre pâté Hénaff.

Nos robots araigné ont fait le même constat sur les réseaux sociaux avec ce rapide inventaire.

Grain de Sail a 9 394 personnes abonnées sur une page Facebook dont les posts sont très commentés et partagés.

Il y a 377 abonnés (et 176 abonnements) sur son compte Twitter ce qui constitue un parfait équilibre sans excès.

Sa page sur LinkedIn a 2 971 personnes inscrites.

Son compte Instagram enregistre 3 688 abonnés et 1 215 abonnements sans pourtant avoir pu intégrer l’odorat et/ou le goût.

Nos algorithmes à l’issue de ce scraping ciblé ont calculé un ÉCHO d’un rare 20/20 !

Ce pur 100% est constitué d’un É pour Émotion de 5/5, d’un C pour Communauté de 5/5, d’un H pour Histoire de 5/5 et d’un O pour Originalité de 5/5.

Faisabilité (+)

Les twins ont une parfaite maîtrise de tous les maillons de la chaîne, rechercher des matières premières de qualité, assurer leurs transformations, choisir un transport raisonné et vendre des produits finis packagés aux couleurs et logo de Grain de Sail.

Rien n’est laissé au hasard par ces épiciers écoresponsables de Morlaix qui contrôlent ainsi tous les process intégrés de A à Z, dans une stratégie réaliste et progressive d’un seul pas à la fois devant l’autre.

Mine de rien, ils vont ainsi définir les routes maritimes d’un après pétrole inéluctable dont Fleur de Sail détiendra l’exclusivité de cartes d’une valeur probablement inestimable.

Modèle Économique (+)

Grain de Sail a bénéficié de nombreuses aides publiques mais c’est là de l’argent de contribuables extrêmement bien utilisé.

Ces quelques chiffres sont issus d’un dossier de presse dont je salue une rare transparence. Ils donnent raison à cette intégration verticale contre-intuitive mais justement unique sans aucune concurrence directe.

Chiffres et informations clés :

 ⛵ Environ 20 tonnes de cafés commercialisés /an,

 ⛵ Environ 200 tonnes de chocolat commercialisé en 2020,

 ⛵ CA 2019 : 3.45M€ (estimation CA 2020 à 4,5M€)

 ⛵ Nombre de points de ventes : environ 600 grands magasins et épiceries,

  ⛵ Export de 20.000 bouteilles de vins BIO français vers New York à chaque traversée.

Vous l’aurez sans doute deviné, Grain de Sail est notre 10e start-up of the bitch! Sa note maximale Ka+ est valide jusqu’au 18 avril 2021.

Share

Start-up of the bitch or not? #6 – La morlaisienne Grain de Sail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *