Start-up of the Bitch or not? #17 – La parisienne lemedecin.fr

Après Cajoo, c’était la deuxième fois à la suite, que notre collectionneur de mugs m’avait inspiré notre sujet hebdomadaire. Je reproduis ci-dessous un de ses tweets récents, sans ses émoticônes et sa mise en page

RDV lundi prochain à 12h avec le fondateur de @lemedecinfr, Olivier Menir 30 mn pour parler de ses enjeux et l’aider : go-to-market, financement, équipe, tech… Comment http://lemedecin.fr a fait exploser son audience + RDV + Consults ? https://www.joinclubhouse.com/event/PG4vgJad

Quand on clique sur le lien indiqué à sa fin, on découvre le détail du programme condensé d’une durée très courte, concocté par le cofondateur du start-up studio parisien 321founded.com

Mon Feb 15, 3 AM PST

Meet-up French Entrepreneur : Pitch & Help

w/ Patrick Amiel, Olivier Menir, Pascal levy-garboua

Discussion avec le fondateur d’une startup pour découvrir sa vision et l’aider à aborder ses principaux enjeux (go-to-market, financement, équipe, pivot, tech… ) RDV avec OLIVIER MENIR, fondateur et CEO de LEMEDECIN.FR médecin . Durée : 30mn pour bien commencer la semaine

Je n’avais demandé aucune invitation. De par sa nature privative, je n’aurais pas pu en reproduire des extraits selon la propre déontologie de Kchehck. L’évènement a pourtant du apporter des éléments de réponse à la question tweetée en introduction

Comment lemedecin.fr a fait exploser son audience + RDV + Consults ?

Je n’avais donc plus que nos robots araignée pour m’aider à découvrir les véritables causes de la fameuse explosion annoncée. L’interrogation était d’autant plus intrigante que la déflagration supposée s’était produite sans les moyens humains, financiers et marketing de Doctolib.

Patrick Amiel avait tweeté son affection pour lemedecin.fr dès le 3 mars 2020

Effet de bord du coronavirus : les télé-consultations médicales explosent sur http://lemedecin.fr — magnifique startup que j’accompagne depuis sa création, bravo Olivier pour tout le travail accompli depuis le 1er jour, indépendamment de l’actualité #esante #hcsmeufr #ehealth

J’avais constaté à plusieurs reprises que la pandémie a souvent joué un rôle d’amplificateur en + ou en — des pratiques de chacun(e), y compris pour celles des start-up…

Lemedecin.fr est née sous la forme d’une SAS le 12 décembre 2016 à Paris. Elle a été cofondée par un vrai doc gyneco (aucun rapport avec l’artiste), un réel doc en pharmacie et un informaticien talentueux, Zhiwu Wu. Le premier ne veut plus être lié à cette affaire entrepreneuriale depuis fin 2020 et le 2e, Olivier Menir, semble en être devenu depuis son départ, le seul maître à bord et porte-parole.

Lemedecin.fr agrège tous les sites de prises de rendez-vous et autres annuaires médicaux en ligne afin que vous puissiez voir sans aucun effort si le médecin que vous connaîtriez est disponible. Si elle ou il n’est pas facilement accessible, le site propose sans attendre et si vous n’avez aucun symptôme d’urgence, une téléconsultation avec un(e) confrère ou consœur qui saura vous diagnostiquer à distance en fonction de vos disponibilités. Elle ou il vous établira ensuite si nécessaire une ordonnance et un éventuel précieux arrêt de travail.

Je vous propose une analyse Kchehck de la start-up lemedecin.fr avec nos 3 critères habituels, Communauté, Faisabilité et Modèle Économique.

Communauté (-)

Nos robots araignée sont restés sur leur faim.

La page LinkedIn de lemedecin.fr n’a que 87 abonnés, ce qui est le signe d’une anémie presque suspecte au bout de plus de 4 ans d’activités. Aucune trace non plus sur le réseau professionnel, de médecins précisant qu’ils se sont volontairement référencés sur lemedecin.fr.

Sa chaîne YouTube n’a que 16 abonnés avec des vidéos de prises en main soporifiques en raison d’une voix off féminine monocorde.

Son fil Twitter dont la bio

Lemedecin.fr est la 1ère plateforme #esanté tout-en-un entièrement subventionnée pour les professionnels de #santé

n’est suivi que par 50 personnes bien que le compte existe depuis avril 2015.

Ce chiffre rend peu crédible le nombre de 4 millions de patients mensuels qui s’affiche sur sa page d’accueil.

Faisabilité (-)

Le Docteur Jean-Jacques Fraslin a publié sur Twitter le 18 mars 2020 sans se faire effacer depuis, un thread

Un collègue généraliste raconte: « Hier un patient m’a dit être allé sur le site du cabinet qui lui aurait préconisé de faire une téléconsultation avec moi, mais n’étant pas disponible, il aurait vu un de mes confrères. Or nous n’avons pas de site internet du cabinet.

… En faisant une recherche google à mon nom, le site http://lemedecin.fr apparait en 2e position après celui des pages jaunes et propose un rdv avec moi en téléconsultation!!! En validant, il y a tout de même 1 case à cocher pour le patient signifiant que si je ne suis pas

disponible, la téléconsultation pourra être faite avec un autre médecin. Ce site profite donc de l’épidémie de coronavirus pour réaliser des téléconsultations (à 30€) à notre insu et dans le flou total puisque les patients pensent avoir affaire à nous. Vous pouvez vérifier

… avec votre nom pour savoir si vous êtes également concernés mais pour avoir testé quelques noms, je pense que la grande majorité d’entre nous sommes touchés. En leur écrivant à l’adresse claire@lemedecin.fr, ma fiche a disparu dans le quart d’heure suivant.

Sa lecture m’a rappelé la phrase devenue culte de Michel Blanc alias Jean-Claude Dusse dans les Bronzés font du ski…

On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher

Modèle économique (-)

Achille Watergutt a tweeté le 19 mars 2020 lors du début épidémique sans être contredit depuis non plus

lemedecin.fr est une machine à #fric qui utilise lamentablement les dérogations #coronavirus pour faire de la “#consultation” de 5 minutes rétribuée 15 euros pour le médecin et 20 euros pour la plateforme… boycottez cette arnaque pseudomédicale !

Au départ je n’ai pas compris le propos d’Achille car la description sur le site lemedecin.fr est toute autre. La start-up gagnerait sa vie exclusivement en facturant chaque mois 29 euros aux médecins inscrits à ses services, somme qu’ils pourraient se faire entièrement remboursée par l’assurance maladie.

Mais un de nos robots araignée est tombé sur un post Facebook de Olivier Menir du 13 mars 2020 qui pourrait valider en partie l’affirmation d’Achille dans son recours à des intérimaires

LEMEDECIN.FR s’associe avec Mistertemp’​ — l’intérim en toute confiance, premier acteur du marché de l’interim, pour proposer à tous les intérimaires des #téléconsultations en cas de suspicion de #coronavirus

Au moins pendant le premier confinement, lemedecin.fr semble avoir cherché à solutionner le débordement des médecins pour cause de pandémie en proposant des toubibs anonymes.

Attention le Code de Déontologie médicale dans son article R.4127–57 est cependant très explicite

Le détournement ou la tentative de détournement de clientèle est interdit.

Kchehck attribue à lemedecin.fr la note minimale Kd. Ce n’est donc pas une start-up of the Bitch !

Share

Start-up of the Bitch or not? #17 – La parisienne lemedecin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *