La rencontre entre Marc Vergnet, Bob Morane entrepreneur-écologiste confirmé du XXIe siècle et la Communauté des Wiseeders

Égaré dans la vallée infernale
Le héros s’appelle Bob Morane
À la recherche de l’Ombre Jaune

(Extrait de L’Aventurier – 1982 – Indochine)

Une campagne d’Equity Crowdfunding chez Wiseed, c’est rarement une simple affaire d’argent. 

Tous les membres de leur communauté ou presque, sont acquis par avance, à l’urgence des enjeux d’une écologie planétaire et pragmatique.

C’est presque toujours la rencontre singulière de cofondatrice(s) et/ou cofondateur(s) avec une communauté de femmes et d’hommes qui revendiquent au quotidien leur appartenance aux Foules Sentimentales

Avec soif d’idéal
Attirées par les étoiles, les voiles
Que des choses pas commerciales

Car ne l’oublions pas…

Des Foules Sentimentales qui sont les Foules Participatives des campagnes de Crowdfunding réussies.

Le 13 mai 2017, j’avais titré un post Il n’y a pas que la valeur argent dans la vie de l’investisseur. J’avais identifié les 3 valeurs qui guident les wiseeders

Valeur #1 : Je veux agir pour protéger notre planète

Valeur #2 : Je ne veux pas vivre au milieu d’un désert économique

Valeur #3 : Je veux être plus qu’un simple client

Bref, ces contributeurs veulent bien participer à des augmentations de capital mais à la condition qu’elles matérialisent ce en quoi ils croient.

C’est ce que précisait fort justement Fabien Raynaud, dans son commentaire du 14 mai 2017. Fabien est un militant actif du Financement par la Foule et de Wiseed en particulier

Certes, l’argent compte, mais pas uniquement.
C’est surtout le fait de donner un sens à l’argent qu’on place, en choisissant le projet dans lequel on veut investir… et s’investir.

Afin d’illustrer mon propos, je vais vous parler aujourd’hui de la start-up Mascara Nouvelles Technologies et surtout de son fondateur, Marc Vergnet, entrepreneur multirécidiviste né il y a 77 ans.

Son entreprise a mis au point et produit à l’unité des OSMOSUN, mini usines de dessalement de l’eau de mer low cost, de petite ou de moyenne capacité. Elles sont livrées clés en main aux collectivités territoriales.

Elles fonctionnent grâce à un procédé maison breveté d’exploitation de l’énergie variable et discontinue issue de panneaux solaires intégrés, qui ne nécessitent pas, à la différence de ses concurrentes, l’usage de batteries, souvent polluantes dans la durée.

Le vieil entrepreneur baroudeur qui écume la planète bleue depuis 40 ans, sait murmurer à l’oreille des wiseeders. Au dimanche 12 mai au matin, il y avait un total de 463 commentaires échangés, illustrant une parfaite osmose entre son projet industriel et les wiseeders.

Marc Vergnet a débuté sa levée de fonds le 30 avril 2019 avec un objectif fixé à 600 000 euros. Le 9 mai, Maxime, collaborateur de Wiseed précisait

Le montant minimum a été dépassé, en effet nous sommes à 315k€ collectés à ce jour 🙂  Le montant moyen est d’environ 750 €, c’est-à-dire dans la moyenne haute par rapport aux autres collectes startups 🙂

Au niveau du nombre de souscripteurs, cela représente 420 WiSEEDers/souscripteurs en 10 jours ! La dynamique de ce début de collecte est conforme avec la dynamique de la phase de vote. Pour information, la phase de vote avait été fulgurante avec 900 votants pour un total d’intentions d’investissement de 775k€ en 2 mois !

Cette startup a atteint tous nos seuils de vote en 48h (un nouveau record !) et a su convaincre près de 900 WiSEEDers.

Il n’y a aucun doute sur le besoin global en augmentation que veut continuer de plus en plus à couvrir Mascara. Entre le réchauffement climatique et une croissance démographique mondiale dynamique, ce n’est pas demain la veille, que les pénuries en eau potable vont malheureusement disparaître.

Plusieurs installations fonctionnelles à travers le monde démontrent aujourd’hui le savoir-faire de la start-up. Une organisation commerciale décentralisée, couplée à un S.A.V. sous-traité en local sont mis en place progressivement sur 4 zones : la caraïbe, l’Afrique de l’Ouest , l’océan Indien et l’Afrique australe et progressivement le Pacifique Sud

J’ai beaucoup apprécié 3 Traits d’un Entrepreneur Performant observés à travers la lecture attentive des échanges de ce Bob Morane des temps modernes avec les wiseeders

Trait d’un Entrepreneur Performant #1 :  Sa Lucidité

Il va falloir nous battre pour imposer le changement, l’ innovation. Les fabricants déjà en place sur ce marché de 16 milliards de dollars ne nous laisseront pas entrer sans résistance

Paradoxalement les problèmes ne sont pas sur l’osmose inverse mais sur le prétraitement qui dépend énormément de l’eau captée

C’est vrai qu’il faut inventer de nouveaux modèles de gestion de ces points d’eau destinée aux hommes aux animaux et à la petite irrigation « sobre ».

Trait d’un Entrepreneur Performant #2 : Son Réseautage

Il se trouve que dans le cadre de groupe VERGNET que j’avais créé j’ai travaillé pendant plus de 35 ans dans toutes les zones que nous prospectons pour le dessalement solaire. Je m’y suis fait un réseau et beaucoup d’amis ! 

Une préoccupation mondiale, une équipe dirigeante expérimentée, une ambition internationale, un produit éprouvé en condition réelle, des partenaires clés déjà bien implantés sur les différents continents du globe.


Trait d’un Entrepreneur Performant #3 :
Son expertise du marché

Moi

Bonjour Marc, Est-ce un concurrent ? “We developed the world’s first solar powered reverse osmosis without batteries.” https://www.elementalwatermakers.com/solution-gravity/ Merci pour votre réponse

Marc Vergnet

Nous sommes les seuls à proposer des équipements industriels de dessalement solaire sans batteries. Nous les connaissons bien. Leur idée est de refouler l’eau de mer en altitude dans un réservoir perché au flanc d’une montagne avec des pompes solaires résistantes à la corrosion marine puis d’utiliser cette pression gravitaire pour alimenter des membranes d’osmose inverse. En quelque sorte ils font du stockage d’eau le jour qu’il transforme la nuit mais au prix d’infrastructures de génie civil rédhibitoire ( en particulier du réservoir encastré à flanc de montagne) et à la condition d’avoir une montagne à proximité. Quand ils n’ont pas cette possibilité d’utiliser une hauteur géométrique ils utilisent des batteries de stockage d’électricité. Leurs procédés ne fonctionnent pas au fil du soleil. 

Marc réussira certainement à réunir sur Wiseed les ressources financières demandées. Il pourra donc repartir pour de nouvelles aventures qui seront couronnées de succès, quelque soient les nouveaux défis rencontrés.

Share

La rencontre entre Marc Vergnet, Bob Morane entrepreneur-écologiste confirmé du XXIe siècle et la Communauté des Wiseeders

2 réflexions au sujet de « La rencontre entre Marc Vergnet, Bob Morane entrepreneur-écologiste confirmé du XXIe siècle et la Communauté des Wiseeders »

  1. Bruno dit :

    Bonjour,

    J’ai lu avec attention votre article. Effectivement, le cas de Mascara est symptomatique. Tout le monde voudrait protéger la planète, abreuver les peuples et avoir surtout participé à ce succès. Je suis moi-même entré dans ce jeu.

    Mais faut-il conclure à la lecture de votre article que nous nous sommes laissés endormir, bercé de nos illusions plus que de la réalité technique et économique de cette start-up en développement ?

  2. Bonjour,

    Merci Bruno pour votre commentaire.

    Non je pense sincèrement que cela reste un excellent projet, que Marc saura résoudre tous les problèmes techniques rencontrés et trouvera les clients institutionnels nécessaires pour financer ses futures usines de dessalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *