Le système Grepper est-il en train de se gripper définitivement ?

Steven Wolf a rendu public le 2 octobre 2016 sur la page du groupe Facebook The Coolest Cooler Fiasco, un long message de 1 703 mots, soit presque l’équivalent de 3 pages A4 noircies, envoyé la veille via Kickstarter par le créateur de la Coolest Cooler, Ryan Grepper.

Au départ, cette communication était exclusivement destinée aux contributeurs de la campagne de Crowdfunding de la glacière couteau-suisse financée avec un très grand succès sur Kickstarter en 2014.

Son contenu constitue la réponse en mode défense de Ryan à l’information rendue publique de l’enquête en cours par le Département de la Justice de l’État de l’Oregon, 48 heures auparavant.

Le système Grepper que j’ai déjà décrit est en train de se gripper, peut-être même définitivement.

Le cœur du système est que ce sont les profits des nouvelles ventes qui doivent financer la production et la livraison des glacières des contributeurs qui n’ont encore rien reçu mais dont l’argent a été collecté, encaissé et dépensé il y a longtemps.

Cela concerne entre 20 et 40% des contributeurs d’après Ryan Grepper ou selon un simple calcul personnel, 26 000 glacières en soustrayant la livraison des 10 000 unités à celles et à ceux qui auraient accepté de payer la rançon.

Ce système pyramidal est par nature extrêmement fragile et un seul grain de sable pouvait le bloquer.

La glacière de plage fait face aujourd’hui non pas à un mais à deux grains de sable… :

Grain de sable #1 : La nouvelle politique tarifaire d’Amazon.com

Le nouveau prix de vente fixé apparemment sans concertation avec son créateur par Amazon.com et affiché sur son site web est de 224,99 dollars. Cela correspond à une remise de 175 dollars sur le prix public conseillé de 399,99 dollars. A ce prix sacrifié, la société Coolest LLC ne pourrait dégager aucun bénéfice sur ses nouvelles ventes pour financer les livraisons Kickstarter.

Grain de sable #2 : L’enquête en cours

L’ouverture de l’enquête judiciaire a entraîné des dépenses de nature juridique pour la société qui sont autant d’argent qui ne servira pas à fabriquer et à livrer les glacières promises d’après Ryan Grepper.

L’entrepreneur a donné rendez-vous à ses contributeurs dans 3 mois soit janvier 2017 pour donner des nouvelles.

Mon opinion personnelle est que cet e-mail avait un double objectif :

– se protéger contre le risque que le Département de la Justice de l’Oregon décide d’engager la responsabilité personnelle du créateur concernant l’utilisation des 13 millions de dollars collectés en 2014 sur Kickstarter et vite évaporés

– préparer la communauté des contributeurs à la prochaine mise en liquidation de la société tout en rejetant la faute sur Amazon et les soit-disant vilains contributeurs qui n’ont rien compris et qui ont osé porter plainte…

C’est le 11 mai 2016 que Ryan Grepper avait annoncé sur Facebook son système de financement pour le moins culotté. Il a fallu moins de 5 mois pour que 2 grains de sable viennent fragiliser encore un peu plus ce château de cartes.

Coolest LLC survivra-t-elle à 2016 ? Vous voulez mon avis ? Rien n’est moins sûr !


Share

Le système Grepper est-il en train de se gripper définitivement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *