100% pur malt et sans bullshit

Imaginez que vous êtes le 15 mai 2021. Vous célébrez chez un de vos meilleurs amis, la Journée Mondiale du Whisky, comme chaque 3ème samedi de mai depuis 2012.

Mais cette fois, ce n’est pas une célébration ordinaire ou identique aux années précédentes. Votre ami vous sert un verre de whisky de la distillerie artisanale GlenWyvis basée à Dingwall en Ecosse. Il gardait pour cette occasion, le précieux flacon de 700 ml de whisky pur malt édition limitée, depuis novembre 2020. Il l’avait reçu en contrepartie de sa contribution financière 4 ans plus tôt, à la campagne d’Equity Crowdfunding de GlenWyvis, sur la plateforme Crowdfunder.

Il n’est pas peu fier de vous rappeler qu’il est ainsi devenu un des actionnaires de la distillerie. Il veut partager avec vous en ce jour spécial de 2021, la première téléportation éthylique, de son salon à la région montagneuse des Highlands.

La distillerie qui a produit le fameux breuvage a la particularité d’être une Benefit Community Society. Il n’y pas de traduction possible en français car cette forme juridique de société n’existe pas en France à ma connaissance. Chaque actionnaire, indépendamment de son nombre d’actions, n’a qu’un seul droit de vote ou une seule voix à l’assemblée générale annuelle. Il ne peut y avoir de versement de dividendes et les actions restent à leur valeur nominale quelque soit le succès commercial futur du whisky. Mais l’élément le plus remarquable, est que tous les bénéfices futurs de l’entreprise devront être réinvestis dans la communauté locale de Dingwall.

La campagne d’Equity Crowdfunding de la distillerie dont le fondateur est John Fraser McKenzie, a débuté le 16 avril 2016 avec un premier Objectif Financier Minimum de 1 500 000 livres. La date n’a pas été choisie au hasard, puisqu’elle coïncide avec le 270ème anniversaire de la bataille de Colluden. Au pays de Connor MacLeod, on ne manque pas de mémoire !

Au 1er juillet 2016 au matin et 7 jours avant la date de clôture officielle de la campagne, 2 037 investisseurs, pas tous actionnaires et originaires de 30 pays, ont permis de réunir 2 132 830 livres, sur un nouveau montant demandé de 2 225 000 livres.

Je vous donne les 3 raisons pour lesquelles mon bullshit detector est resté définitivement muet :

Raison #1 : Le whisky est une spécialité ancienne de Dingwall

La distillerie GlenWyvis est bâtie sur la mémoire collective et toujours vivante de l’ancienne distillerie Ben Wyvis, connue sous le nom de Ferintosh et qui a fermé ses portes, il y a 90 ans.

L’orge produite localement et vendue par une coopérative d’agriculteurs répondra aux besoins de la distillerie. L’eau servant à la composition du whisky, sera celle d’un puits déjà creusé sur les terres agricoles de John, mises à disposition avec d’autres fournitures, pour une durée de 175 ans, contre un loyer annuel d’un montant symbolique d’une livre. Enfin le fonctionnement de la distillerie sera respectueux de l’environnement, en utilisant l’eau de pluie, le vent et le soleil.

Raison #2 : Une équipe de professionnels

Le créateur John Fraser Mckenzie est un ancien militaire reconverti depuis 2013 en agriculteur-éleveur écologiste et toujours pilote d’hélicoptère, dorénavant dans le civil. Il dirige la distillerie et il s’est entouré d’une équipe de professionnels, dont Stuart Nickerson qui a 30 ans d’expérience dans l’industrie du whisky.

Raison #3 : Un plan d’affaires complet, détaillé et précis

John a fait preuve d’une totale transparence sur les différentes phases de réalisation de son projet. Tous les documents financiers sont accessibles sur le site de la plateforme, même pour les simples visiteurs non inscrits. Les premières bouteilles de whisky seront disponibles en 2020.

80% de la production de whisky en Ecosse est détenu par 5 multinationales dont la société française Pernod Ricard. Cela n’empêche pas les brasseries artisanales d’avoir un taux de croissance annuel prévisionnel de 30% au cours des 5 prochaines années. Les deux marchés principaux à l’export sont les États-Unis et la France.

Les délais de réalisation de la distillerie et de sa première production ne sont pas sous-estimés. Sa construction commencera dès le 11 juillet 2016, soit juste après la fin de la campagne d’Equity Crowdfunding. Une web caméra permettra aux investisseurs de suivre à distance les travaux.

Les projections financières sont établies sur une durée de 10 ans. Un taux d’intérêt de l’ordre de 4% annuel sera servi aux actionnaires, à partir de 2022 si tout se passe comme prévu.

La seule sortie possible pour ces derniers sera de vendre leurs actions à leur valeur nominale, à un autre actionnaire existant ou à une personne inscrite sur la liste d’attente établie à cet effet et gérée par la distillerie.

Cette campagne d’Equity Crowdfunding a bénéficié de l’appui de la population locale en tant que première bénéficiaire des retombées économiques, de la diaspora des Écossais à travers le monde entier et des associations d’amateurs de whisky.

Les contributeurs constitueront les ambassadeurs de la marque et ses meilleurs commerciaux bénévoles.

L’altruisme est une valeur qui prend tout son sens à travers cette campagne de Crowdfunding où il n’y a qu’une seule certitude : aucun enrichissement matériel ne sera possible pour les futurs actionnaires.

Il reste encore 7 jours pour participer à l’aventure collective. Alors dépêchez-vous si vous avez décidé de contribuer, ce qui est possible à partir de 10 livres !

Slàinte mhath!


Share

100% pur malt et sans bullshit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *