Le brouillard épais et persistant

Dans une nouvelle publiée en 1949 intitulée L’Amour est aveugle, l’écrivain ingénieur et musicien Boris Vian imaginait les conséquences sur le comportement humain, d’un épais brouillard recouvrant progressivement la ville, au point de rendre chaque habitant aveugle.

Le premier réflexe du personnage principal imaginé par l’auteur, fut de changer d’identité mais il ne fut pas le seul à le faire… La ville se transforma alors en immense orgie et quand le brouillard finit par se dissiper, chacun s’était crevé les yeux pour ne rien changer à sa nouvelle vie sociale…

Avec internet, inutile de sacrifier ses yeux pour se rendre anonyme et invisible, il suffit de se créer de multiples identités fictives en quelques clics de souris.

Facebook compte officiellement 1,7 milliard d’êtres humains enregistrés mais parmi tous ces branchés, combien y-a-t-il de fausses identités, malgré la surveillance 24h/24 exercée avec zèle par tous ses robots algorithmiques zuckerbergiens ?

Les plateformes de Crowdfunding permettent facilement les échanges entre contributeurs de manière totalement anonyme, avec ou sans l’utilisation de pseudonymes.

Si une totale désinhibition sociale induite de certains de ses membres est rarement longtemps tolérée, cet anonymat facilite les faux commentaires positifs et les contributions fictives ou de complaisance des familles, collègues et amis des créateurs.

Tous les contributeurs devraient participer à une campagne de Crowdfunding de manière transparente exclusivement sous leur véritable identité. Ce serait le meilleur antidote contre toutes les formes d’Astroturfing et la fin de l’anonymat aurait pour effet bénéfique supplémentaire, l’extinction des trolls !


Share

Le brouillard épais et persistant

2 réflexions au sujet de « Le brouillard épais et persistant »

  1. Je ne vois pas trop l’intérêt de rendre transparent l’identité des donateurs. Si des personnes donnent à un projet, tant mieux. Peu importe si c’est la famille ou autre. D’ailleurs, quel intérêt de créer une campagne de crowdfunding si seulement la famille donne ? Aucune. Si ce n’est un petit coup de promo. Mais ça fait cher payé les 8% que prennent les plateformes juste pour ça.

    Globalement, je comprends ton idée, mais je ne vois pas trop l’intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *