La tablette Android qui voulait se faire aussi grosse qu’une console de jeux

Ce texte constitue la suite de mon analyse du 31 mai 2020 intitulée Hé ! Camarade ! T’as pas cent balles ? Cent balles ? Enfoiré, va !

Le 17 novembre 2020 fut le premier jour de sa Rentrée. Wizama s’était sentie enfin prête à lancer une campagne de Crowdfunding sur Kickstarter après plusieurs années de on y va on y va pas. En ce dimanche matin, soit presque à la moitié, il n’y avait seulement que 301 tablettes Android 19 pouces précommandées qui se décomposaient de la manière suivante

215 SquareOne Dice au prix de 529 euros dont 196 VIP special collector au prix de 499 euros proposées pendant les premiers 24h – Prix public de 629 euros

4 SquareOne Standard au prix de 499 euros – Prix public 559 euros

3 SquareOne Urban Rivals au prix de 519 euros – Prix public de 589 euros

76 SquareOne Cthulhu Wars au prix de 579 euros – Prix public de 679 euros

3 Developer kit au prix de 999 euros

L’effet FOMO n’avait fonctionné que pour les tablettes destinées aux collectionneurs.

Même si on double leur nombre total d’ici la clôture, j’ai bien peur que ce résultat ne suffira pas à démontrer l’existence d’une demande afin de convaincre des VC’s qui risquaient de rester fermés de l’intérieur.

Mais sans leur argent frais, la start-up n’aura sans doute pas les moyens d’honorer cette nouvelle dette contractée, en livrant les contreparties promises…

Ne l’oublions jamais, les 160 646 euros déjà engagés devront être remboursés notamment sous forme de jeux pas encore développés ou de hardwares pas encore fabriqués…

Wizama a commis 3 pêchés capitaux pour parvenir à ce résultat mi-figue mi-raisin

Pêché Capital #1 : Wizama a tout d’abord négligé la constitution d’une véritable communauté d’affamé(e)s de Danette pour sa petite tablette

Wizama a une page Facebook suivie par 2 843 personnes. Ce score s’effondre sur Twitter avec 547 abonnés malgré un ratio de plus de X2 avec des abonnements établis à 246.

Sa page LinkedIn a 481 followers.

Mais ce qui me chagrine le plus, c’est la quasi totale absence d’engagement avec sa communauté, y compris sur sa page Instagram ayant une bonne répartition entre abonnés, 1 346, et abonnements, 311.

Il y a un mois, la start-up recherchait sur LinkedIn un(e) responsable de communauté spécialisé(e) jeux en alternance, véritable mouton à 5 pattes bilingue quand on prend le temps de lire le descriptif ici… Son fil du réseau professionnel ne dit pas si elle a pu finalement lui mettre le grappin dessus depuis…

Ce ne sera pourtant pas du luxe quand on voit que Wizama n’a pas pris la peine de répondre, publiquement au moins, aux questions légitimes de ce précieux fan…

Mikaël Pirio a tweeté le 10 novembre

Super intéressé par la SquareOne mais avant d’y investir qq euros, j’aimerais savoir s’il sera possible de développer ses propres jeux (SDK) sans qu’il n’y ait une dépendance à un store propriétaire pour accéder à sa propre console Merci !

puis le 12 novembre

à moins d’une semaine de votre kickstarter, une réponse concernant le dev de jeux persos ? Merci.

enfin le 13 novembre

un retour ? Une réponse ??? Merci.

Apparemment THE Community Manager n’avait pas encore été recruté(e)…

Pêché Capital #2 : Wizama a choisi au plus mal sa date de fin de procrastination

En parcourant  Jeux Vidéo Magazine de décembre 2020, j’ai pensé à leur campagne de Crowdfunding sur Kickstarter. Sa couverture titrait en diagonal sur deux lignes PS5/XBOX SERIES X  LE MATCH !

À l’intérieur, je découvrais un premier test comparatif des deux consoles ainsi que leurs premiers jeux. J’ai particulièrement apprécié les photos du nouveau Spider Man Miles Morales. Sony démontre ainsi les prouesses technologiques détaillées d’une PS5 pour un prix de départ à peu près comparable…

Lecteur Blu-ray

Disque SSD ultra-haute vitesse

Rendu de lumière Ray Tracing

Prise en charge de la technologie HDR

Technologie Tempest 3D AudioTech

Manette Dual-Sense

La seule certitude est que la SQ1 ne sera pas présente sous le sapin de Noël de 2020. Mais le sera-t-elle sous celui de l’année prochaine selon son propre engagement ? En attendant, ses contributeurs hyper patients devront se contenter de jouer de l’autre côté du miroir à baby de Spider-Man.

Wizama en voulant depuis le premier jour nommer sa tablette informatique customisée, une console de jeux, a choisi une catégorie contrôlée par 3 acteurs, Sony, Microsoft et Nintendo. Elle risque tout bonnement de s’y noyer…

Cet abus de définition revient un peu à vouloir faire déguster à ses futurs utilisateurs leur Gazpacho avec une fourchette, sauf que dans le monde du gaming, cela n’aurait rien de particulièrement drôle.

Pêché Capital #3 : Par orgueil ou ignorance des 22 lois du marketing, Wizama n’a pas souhaité rentrer dans sa seule niche…

Visiblement elle n’avait pas voulu suivre ma recommandation 5

La positionner exclusivement sur le marché BtoB comme un outil de création de jeux de 3ème type à destination des écoles spécialisées et studios indépendants

Je préconisais la commercialisation de la console tablette avec le seul jeu d’auteur original Crystal Bay et l’inclure dans l’offre. En fait, ce jeu sera vendu séparément et la proposition Kickstarter pour les développeurs a été bâclée en 3 lignes…

J’avais posé la question via Twitter à Mikaël Pirio, le fan auquel Wizama n’avait jamais répondu. Je voulais savoir si finalement il avait précommandé le pack de développement. Il m’a répondu vendredi soir

Bonsoir. Oui j’ai “réservé” la SQ1 mais pas la SDK, utile qu’aux pros qui désirent dev des jeux qui seront dispos dès sa sortie. “réservé” car je doute : prix des jeux, communauté trop petite (~317 backers), console trop petite pour des RPG, hardware déjà dépassé…

Et le samedi dans la soirée

De + je regarde ce qui sort actuellement. Je vois de + en + de sociétés sur ce marché. Il en existe déjà que nous avons déjà cité et en voici une autre qui a de sacrés atouts (jeux, taille) malgré le fait qu’on ne puisse pas jouer avec des pions physiques https://www.kickstarter.com/projects/infinitygametable/infinity-game-table-by-arcade1up

Moi

Merci. Et je vois que Infinity Game a dépassé le million de dollars de contributions…

Mikaël

Dommage qu’elle ne soit disponible qu’aux U.S.. Dans leur FAQ, il pense aussi à l’international. Je leur ai envoyé un message pour savoir s’ils avaient des projets et quand. J’ai aussi demandé des infos concernant le dev de jeux persos.

Moi

Vous disiez que vous aviez réservé la SQ1. Allez vous confirmer ce choix avant la fin de la campagne de Wizama ? Quand je vois la qualité des pièces sur l’Infinity je m’interroge sur l’utilité des pions physiques qui rajoutent un surcoût et que l’on peut perdre…

Mikaël

Je ne sais pas encore mais je penche de plus en plus vers le “non”. Dans le cas contraire, Wizama propose un remboursement 100% si nous ne sommes pas satisfait au bout de 15 jours (cf leur FAQ)

En ce dimanche matin, lnfinity Game a prévendu 1 459 tablettes 24 ou 32 pouces pour un total de 1 065 519 dollars en puisant dans le riche catalogue de son partenaire officiel Hasbro. Mikaël a raison, la pression concurrentielle augmentait !

Au final, seul le marché décidera, qu’on le veuille ou non en FrenchTechLand

Moralité

Une Grenouille vit un Bœuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n’était pas grosse en tout comme un œuf,
Envieuse s’étend, et s’enfle, et se travaille
Pour égaler l’animal en grosseur,
Disant : « Regardez bien, ma sœur,
Est-ce assez ? dites-moi : n’y suis-je point encore ?
— Nenni. — M’y voici donc ? — Point du tout. — M’y voilà ?
— Vous n’en approchez point. » La chétive pécore
S’enfla si bien qu’elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
Tout Marquis veut avoir des Pages.

(Les mots en gras sont de mon fait)

Share

La tablette Android qui voulait se faire aussi grosse qu’une console de jeux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *