Hasheur dit « les bons tuyaux » souffle alternativement le chaud, le tiède et le froid à l’oreille de son imposante communauté sur Youtube avec Unstoppable Domains !

Tout avait commencé par un premier tweet le 6 avril 2019 d’Owen Simonin, fondateur de Just Mining alias PowerHasheur/Hasheur sur les réseaux sociaux,

À 14h tapante je vous sors une bombe . Pas de token cette fois, mais ça reste du 100% #blockchain et… Premier arrivé premier servi.  En vrai j’ai hâte de vous parler de ça depuis trop longtemps #bitcoin #newusecase

puis par un deuxième tweet dès le lendemain

Nouvelle vidéo : « Des noms de domaine incensurables grâce à la #Blockchain » Super fier d’arriver aussitôt, dans un projet si prometteur ! Cet usage de la blockchain me rend dingue 

J’ai visionné la vidéo de Hasheur d’une durée totale de 12 minutes, extrêmement professionnelle dans la forme, à destination de sa communauté YouTube de 87 000 abonnés.

FOMO d’un jour, FOMO toujours…

Son introduction

Bonjour à toutes et à tous j’espère que vous allez bien. Je suis très fier de vous faire cette vidéo car je peux la résumer en une seule et unique phrase. Premier arrivé, Premier servi… Vraiment mais vraiment, je suis tombé amoureux du concept que je vais vous présenter… C’est un projet qui crée des noms de domaine… Les premiers arrivés sont ceux qui vont prendre les meilleurs domaines.

En fait, il s’agira ensuite de nous présenter en avant-première pour la France, la proposition commerciale de la start-up américaine Unstoppable Domains.

Elle offre des futurs noms de domaine en .zil stockés dans la blockchain. Son projet est de s’affranchir entièrement du système actuel de noms de domaine ou DNS, géré en exclusivité au niveau mondial par l’organisation américaine à but non lucratif, ICANN.

Le principal avantage serait qu’aucun gouvernement ne pourrait stopper un .zil.

Un nom de domaine en .zil permettrait également de transférer des crypto-monnaies de manière plus facile à mémoriser, en remplacement de la restitution d’une longue série de lettres et de chiffres telle 0x1D1479C185d32EB90533a08b36B3CFa5F84A0E6B.

Le premier avertissement de Owen ne viendra qu’à partir de 3:47 mn…

Alors attention je veux bien mettre le point sur les i, C’est early early early. On est vraiment au tout début de ce projet là. Vous ne pouvez pas acheter des noms de domaine mais vous pouvez les préacheter.

C’est la première société mondiale à injecter des noms de domaine dans la blockchain et à pouvoir les revendre comme un broker indépendant

Les noms de domaine qui sont vendus les plus chers c’est par exemple chaises.zil, murs.zil, vitres.zil, boutiques.zil, trading.zil, tout ça, tous ces mots simples, des simple words, aucune société ne peut vous attaquer pour avoir trading.zil, c’est pas possible.

Par contre vous pouvez très facilement le revendre. Un mec qui veut lancer sa société de chaises, vous lui apportez un chaises.zil, WAOUH!globalement là, vous pouvez faire de l’argent !

j’ai peur de dire une bêtise mais il me semble qu’il y a des noms de domaine qui ont été vendus à plusieurs centaines de millions d’euros. C’est colossal, vraiment c’est colossal.

Mais en attendant je vous conseille vraiment de prendre le temps, réfléchissez et jetez vous sur les noms de domaine avec des simple words que vous pouvez prendre maintenant…

Maintenant vous comprenez pourquoi les premiers arrivés seront les premiers servis.

etc… etc…

J’ai ensuite résumé le contenu de la vidéo dans ce tweet publié le 8 avril

Trop fort (@PowerHasheur) 👏👏👏 qui essaye de vous vendre tous les noms communs du dictionnaire pour 10$ pièce incluant ses 3 $ de commissions. Ses Explications ici 👉à partir de 5:49 mn : Même Le Petit Robert et Larousse s’y étaient cassés les dents ! 😉

Le tweet n’avait visiblement pas vraiment fait plaisir au Youtubeur particulièrement populaire chez les 25-34 ans.

Il m’a aussitôt bloqué dans l’expression de sentiments qui pourrait ressembler à cet extrait de la tirade de Don Diègue dans Le Cid 😉

Ô rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie !
N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?

Mais est-ce un bon investissement de vous alléger de 10 dollars pour chaque nom commun qui vous passerait par la tête ?

Afin d’y répondre, j’ai passé la start-up Unstoppable Domains au filtre de nos 3 critères Kchehck dans une speed-analysis que je vous présente immédiatement.

Allez c’est parti, commençons…

Unstoppable Domains est une start-up créée en janvier 2018 par trois étudiants de la branche californienne de l’école d’informatique gratuite 42 financée par Xavier Niel.

Les cofondateurs sont Matthew Gould le CEOBraden Pezeshki le CTO, Ryan Lee, développeur et Bradley Cam, responsable du business development. La start-up a aussi bénéficié du programme de l’incubateur Boost VC créé par Adam Draper, fils du VC/milliardaire/d’un des premiers investisseurs dans Theranos, Tim Draper. Sa mission officielle est de transformer la Sci-Fi en réalité et je ne plaisante pas !! 😉

Communauté/Désirabilité (-)

Unstoppable Domains veut donc permettre à ses clients de créer des noms de domaine avec la racine .zil dans la blockchain, afin de les libérer des risques de censure, bien théoriques entre nous, de l’organisme qui gère ces extensions au niveau mondial, l’ICANN. Combien de sites Web la France a-t-elle voulu censurer au cours des dix dernières années ?

Voila typiquement une solution à un faux problème ou comment vouloir tuer une mouche avec un marteau-piqueur !

Il existe déjà des centaines d’extensions potentielles pour votre nom de domaine. La possibilité de faire fortune rapidement grâce à sa revente, ne concerne dans les faits qu’une poignée de .com, à l’image de ceux de la liste publiée par Godaddy.com.

C’est la rareté qui crée la demande et donc la valeur d’un nom de domaine. Simplement pour les nouvelles extensions de 3 lettres comme .zil gérées dans la blockchain, il y aurait 26 à la puissance 3 combinaisons possibles, soit une abondance de 17 576 choix différents pour chaque nom de domaine. 

Pour la question du problème de référencement de noms communs en .zil sur Google, je partage l’avis exprimé par TH le 10 avril, dans cet extrait de son long commentaire sous la fameuse vidéo YouTube

D’autre part, ton exemple sur la chaise est assez bancal (si je puis dire :). Lorsque l’on tape chaise sur google, les premiers sites de ventes sont : made.com, ambientedirect.com, superestudiofr.com, basica.fr etc etc …. donc je ne suis pas certain que chaise.zil soit voué à un grand avenir comme tu le promets.

Quant à la promesse d’un lien de paiement en crypto, il n’y a rien de mieux et personnel qu’utiliser une simple adresse émail. Paypal après son investissement annoncé le 2 avril 2019 dans Cambridge Blockchain représente un compétiteur bien plus crédible.

Faisabilité (-)

Quand on se rend sur le site Unstoppable Domains, on réalise très rapidement que le projet n’est qu’un concept dans les limbes. Leur road map est trop succincte pour être prise au sérieux !

Receive multiple cryptocurrencies to the same blockchain domain name. (été 2019)

Easily launch a website that resolves from your blockchain name (automne 2019)

Resolve your blockchain website in supported browsers (hiver 2019)

L’absence d’un livre blanc ou d’une description technique ne nous éclaire pas sur les solutions envisagées. Tout cela me fait douter de la capacité des cofondateurs à concrétiser leurs promesses.

Pour l’instant, Unstoppable Domains me ferait plus songer à Impossible Domains ! 😉

Modèle Économique (-)

Je me pose la question s’il ne s’agirait pas dans les faits, d’un gentil scam opéré tout en douceur. Nos 3 programmeurs seraient-ils à ce point victimes d’auto-hallucinations pour penser réellement être capables de réaliser un tel mirage sans trucage, surtout dans un laps de temps aussi serré ?

Si encore ils s’engageaient à livrer un plug-in pour chaque navigateur. Mais cette solution compliquerait et diminuerait sérieusement le taux d’adoption de l’internaute lambda.

Dans la vidéo de Hasheur on voit s’afficher à 9:50 mn, un pourcentage de reversement de 30 % pour le parrain sur les 999 premiers dollars de noms de domaine préachetés par ses affiliés.

Ce niveau de rémunération a été revu à la baisse très rapidement en ne proposant plus que 20 % sur les 10 premiers dollars, soit une rémunération maximum qui passe en quelques jours de 299,7 dollars à… 2 dollars !

Si de nombreux noms communs du dictionnaire sont proposés à 10 dollars, certains mots courts ou populaires affichent une étiquette à 250 dollars. Des marques globales, à l’image de Google seront même proposées aux enchères cet été en violation évidente du droit des marques…

Les pratiques du dark web seraient-elles en train de faire des émules ?

Ce genre d’initiative borderline n’est pas de nature à susciter la confiance.

Elle constitue même un red flag suffisant pour moi afin de décider de passer mon tour.

Son annonce d’enchères illégales n’empêche pas Unstoppable Domains d’avoir fait blinder leurs propres Terms of Use ou conditions d’utilisation, afin de neutraliser toute tentative de recours judiciaire si la start-up ne tenait pas les engagements de sa road map

Unless otherwise stated in this Terms of Service, all fees for domain name registrations and related domain name Service(s) are non-refundable, in whole or in part, even if the domain name registration is suspended, cancelled or transferred prior to the end of your then current registration term.

À suivre…

Share

Hasheur dit « les bons tuyaux » souffle alternativement le chaud, le tiède et le froid à l’oreille de son imposante communauté sur Youtube avec Unstoppable Domains !

4 réflexions au sujet de « Hasheur dit « les bons tuyaux » souffle alternativement le chaud, le tiède et le froid à l’oreille de son imposante communauté sur Youtube avec Unstoppable Domains ! »

  1. isidor dit :

    Ce mec frôle le scam depuis qu’il est arrivé. Il a juste eu le don d’arriver au bon moment, quand les cours se sont enflammés et que les noobs (son audience) on déferlés en nombre. Perfect target.

  2. Pierre dit :

    Enfin une personne qui expose le personnage.

    Hasheur + bitconnect
    Hasheur + cryptoanalyse
    Hasheur + ndd.zil

    Faire de l’argent sans éthique.
    C’est ce qu’il résume de sa personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *