Valo pre-money : (@jeffseedrs), je te copie 5 sur 5 !… sur (@Seedrs)

Que savons-nous de la start-up qui sollicite notre précieux argent sur une plateforme d’Equity Crowdfunding ? Êtes-vous prêt à investir ? Quid de sa valorisation pre-money ?

Questions difficiles, non ? D’autant plus que ce montant ne saute pas forcément aux yeux, quand nous prenons connaissance pour la première fois, de la présentation d’un dossier d’investissement en ligne.

Dans notre vie de consommateur ou d’investisseur, ce qui peut paraître au départ bon marché, peut s’avérer rapidement très cher payé et inversement, ce qui peut valoir à priori très cher, peut représenter à terme, une excellente affaire.

Tony Robbins l’a érigé en Principle/Rule/Lesson, l’objectif d’un investisseur est de ne pas perdre d’argent, alors s’interroger sur le prix d’achat de nos futures actions, devrait-être la première étape.

Gabriel Jarrosson a créé un club d’investisseurs, je vous en avais parlé une fois précédente : Leonis Investissement, qui encourage un dialogue entre ses membres, de manière privée grâce à Facebook. Gabriel m’a posé la question suivante, le 5 septembre 2017 :

Investir directement dans Seedrs, qu’est-ce que vous en pensez ?
Michel je suis sûr que tu as un avis là-dessus

Je lui ai répondu :

Bonjour, très bonne question. Oui j’ai un avis que je réserve pour mon prochain post publié dimanche soir et qui traitera plus généralement de valorisation en incluant seedrs et son augmentation de capital. Et toi ?

Gabriel : haha tu nous fais du suspens carrément ! je croyais qu’on se disait tout dans ce groupe

Moi : My Teaser is rich!

Gabriel : j’ai pas encore d’avis définitif sur le sujet, je vais y réfléchir… Mais je pars avec un à priori négatif vu le business model (commission sur levée de fonds)

Moi : Pourquoi ce modèle de commissions serait-il une faiblesse ?

Gabriel : oui tu as raison, ce n’est pas une faiblesse en soi

Quelques heures avant ce petit dialogue, j’étais tombé sur un tweet de Seedrs et un autre, celui de Jeff Lynn, cofondateur et président exécutif de Seedrs, dont les contenus avaient aiguisé mon appétit pour approfondir cette question essentielle de valorisation.

Tweet de Seedrs

We’re always asked if people can invest in @seedrs and now you can! Pre-register your interest today Capital at risk

Tweet de Jeff

Very pleased to share that Neil Woodford is investing a further £4M in @Seedrs. As always, we eat our own dog food:

Je m’était immédiatement inscrit après avoir cliqué sur le lien indiqué dans le premier tweet et j’avais aussitôt après avoir validé, reçu la réponse automatique suivante :

You’re on the list!

Thank you for pre-registering to invest in Seedrs. We can confirm that you’re on the list, and we will email you shortly about timing and next steps. 

C’est tout ce que j’ai eu droit à titre d’information de la part de Seedrs, à la date de ce dimanche 10 septembre, afin de vous donner mon avis. Their Teaser is rich too!

Bon d’accord, je connaissais assez bien Seedrs pour avoir analysé quelques-unes des campagnes gérées sur leur plateforme : Mr Lee’s NoodlesBonaverde et plus récemment Plum Fintech Ltd.

J’avais aussi eu l’occasion d’examiner les principales plateformes d’Equity Crowdfunding aux États-Unis, en France et en Angleterre. En me basant sur les chiffres de 2016 que j’avais pu collecter sur le web, Seedrs est la première plateforme : 85 millions de livres levées. En France, le leader est Smart Angels : 10,5 millions d’euros collectés et aux États-Unis,  c’est Wefunder avec 15,7 millions de dollars.

Bref, si vous investissez dans Seedrs, vous achetez des actions ou parts de propriété du leader incontesté de l’Equity Crowdfunding.

Quand vous êtes numéro 1 et que vous êtes une plateforme, vous jouissez en prime, d’un avantage concurrentiel très important et très très difficile à contester pour vos challengers. Pensez  Amazon, Facebook, Netflix, LinkedIn ou même twitter

Désolé pour ses concurrents français ambitieux car Seedrs a commencé, mine de rien, à s’étendre en Europe et ce n’est pas fini, si vous voulez mon avis, cela ne fait même que commencer, avec ou sans Brexit

Alors je suis prêt à prendre le pari que si dans 5 ans, il ne restait plus qu’une seule plateforme d’Equity Crowdfunding en Europe, ce serait Seedrs,… à moins que Facebook ne la rachète entre temps.

En lisant les articles consacrés à ce nouvel appel aux Foules Participatives de Seedrs dont ce texte, la valorisation pre-money après dilution serait de 40 millions de livres ou 43 859 200 euros au cours du jour.

Est-il possible que dans 5 ans, Seedrs puisse valoir un minimum de 5 fois la valorisation pre-money de 2017, soit un montant de 220 millions d’euros ? Je pense que oui, c’est tout ce qu’il y a de plus probable.

Jeff, je te copie 5 sur 5 !

Share

Bullshit detector
Valo pre-money : (@jeffseedrs), je te copie 5 sur 5 !… sur (@Seedrs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *