Une campagne qui ne manque pas de culot !

Giroptic est une start-up créée en 2008 à Lille et dont le président depuis le 28 janvier 2012 est Richard Ollier. Dans une interview vidéo du 4 juillet 2015, Richard compare la gestion de son entreprise à une longue partie de poker sans fin…

L’entrepreneur ch’ti a décidé de positionner Giroptic sur le marché en création des nouvelles caméras 360° à destination du grand public. Giroptic veut faire de l’ombre à GoPro !

La caméra 360° wi-fi fabriquée en Chine pour le compte de Giroptic mesure 6,9 cm x 6,9 cm et pèse 180 grammes. Elle a un physique qui me rappelle un croisement miniature du casque de Darth Vader avec la tête d’un poisson mutant tchernobylisé, pourvue de 3 yeux surdimensionnés entourés d’un généreux mascara de couleur bleu.

L’appareil a une autonomie annoncée, hors utilisation du wi-fi, de 60 minutes environ, grâce à une batterie lithium-ion identique à celle que l’on trouve également… dans les caméras GoPro.

Vous pouvez choisir en option son culot d’ampoule, afin de transformer votre caméra en espionne électrique. Elle pourra alors diffuser du haut de son plafond d’adoption, vos images discrètement capturées, en un flux ininterrompu sonorisé, sur l’écran de votre smartphone consultable à distance.

Le montage des 3 images, fournies par 3 objectifs pour permettre le rendu définitif sphérique, est réalisé par un programme informatique résidant dans un circuit électronique à l’intérieur de la caméra. Cette innovation unique est protégée par plusieurs brevets en France et à l’international.

Le 20 mai 2014, la société lilloise a lancé une campagne de Crowdfunding sur la plateforme Kickstarter, d’une durée de 45 jours, pour financer la fabrication de la première caméra 360° haute définition au monde. A la fin de la campagne, le 4 juillet 2014, 1 419 068 dollars ont été collectés auprès de 3 916 contributeurs. L’objectif Financier Minimum était de 150 000 dollars et a été atteint en 24 heures. Giroptic s’est alors engagée à livrer 3 656 caméras en novembre 2014.

Le timing était parfait pour notre joueur de poker. La société GoPro s’était lancée à l’assaut du Nasdaq, le 27 juin 2014. L’entrée en bourse de la start-up californienne créée par Nick Woodman 12 ans plus tôt, avait concentré l’attention des médias du monde entier sur l’ensemble du secteur. Giroptic a pu aussi en bénéficier indirectement.

Un an et demi environ après la campagne de Crowdfunding, en décembre 2015, la société a fait une première levée de fonds auprès d’investisseurs dont Partech Ventures pour un montant total de 4,5 millions de dollars, sans avoir livré à cette date les caméras promises. La partie de poker pouvait donc continuer.

Depuis la fin de la campagne sur Kickstarter, la caméra est toujours proposée en précommandes sur le site web de Giroptic, au prix de 499 euros plus 40 euros de frais de livraison.

Les contributeurs et les acheteurs de la caméra en précommandes n’ont pas encore reçu au 24 février 2016 leurs caméras 360 °, soit 16 mois de retard par rapport à la date de livraison indiquée initialement sur la page Kickstarter du projet.

Seules quelques dizaines de caméras ont été assemblées sans doute à la main. La disponibilité de ces spécimens a permis à Giroptic de continuer à faire des présentations dans les salons internationaux comme le CES de Las Vegas en janvier 2016 ou le Congrès mondial du mobile de Barcelone en février 2016.

Les mensonges même involontaires des dirigeants et les retards successifs non anticipés depuis novembre 2014 ont fait perdre à la société Giroptic, le support et la confiance de très nombreux contributeurs. Par exemple, lors de la Connected Conference qui a eu lieu à Paris, du 28 au 30 mai 2015, Marian le Calvez, chef des opérations de Giroptic annonçait un peu vite sur une diapositive de sa présentation en anglais : Du prototype à l’expédition de 12 000 caméras, Comment ai-je fait ?.

La société a manqué à minima de transparence pour expliquer en détails les difficultés rencontrées dans la production.

D’innombrables vidéos disponibles sur le site web spécialisé de Giroptic continuent à attirer de nouveaux clients mais a créé la frustration de contributeurs qui ont déjà payé leurs caméras avec leur argent durement gagné.

La vidéo qui a provoqué le plus de colère chez les donateurs et premiers clients a été publiée le 10 février 2016 par Giroptic sur YouTube. Elle a été réalisée par ses dirigeants, quelques jours plus tôt, dans la mer des Caraïbes autour de l’ile de Necker, à l’occasion de la finale de l’Extreme Tech Challenge 2016. Ci-dessous un commentaire qui a été publié par une de ces personnes sous un pseudonyme :

C’est rassurant pour les pauvres cons (dont je fais partie) qui ont filé du fric pour ce projet; la qualité est complètement à chier… Content que Mr Ollier puisse profiter de ses vacances avec notre pognon. Une visite à Lille s’impose de plus en plus

Ce commentaire a été supprimé de la page YouTube par Giroptic depuis.

Quand cette caméra sera disponible, elle ne sera plus la première caméra sur le marché grand public et ses caractéristiques techniques seront vraisemblablement dépassées. L’offre sera encombrée de nombreux modèles proposés par Samsung, Kodak, Ricoh et bien d’autres acteurs.

Giroptic aurait dû faire d’abord sa levée de fonds auprès d’investisseurs pour financer la mise au point de sa caméra. Ensuite seulement, elle aurait pu lancer sa campagne sur Kickstarter pour financer l’industrialisation de sa première série.

Richard Ollier sur la partie Actu de la page Kickstarter du projet, le 19 février 2016, s’est excusé des retards successifs et de son manque de communication. Le créateur reconnait divers problèmes liés à la production de la caméra sans vraiment donner de détails. Il promet de communiquer une date de livraison définitive, le 26 février 2016.

La nouvelle date d’envoi communiquée le 26 février comme promis, est la semaine du 25 avril 2016 pour expédier toutes les caméras des contributeurs. Cet engagement ne semble pas avoir calmé la colère de tout le monde, comme l’illustre ci-dessous, cette réponse publiée par un contributeur :

Du grand n’importe quoi ! Il vous a fallu une semaine pour nous pondre ça ? Encore 2 mois d’attente avant les premiers envois sans préciser à quel rythme vous pensez envoyer les caméras. Pour un produit que vous avez annoncé à plusieurs reprises prêt à être envoyé ! Arrêtez de vous passer de la pommade et de vous féliciter quel superbe boulot vous avez fait et bougez vos culs! Vous n’avez même pas l’honnêteté de nous dire à quoi ce nouveau décalage est du. Le nouvel an hindou ? La fête nationale péruvienne ? Surement pas à cause du bon travail d’organisation que vous avez fait. Vous vous foutez vraiment de la gueule du monde !

Le succès de la campagne de Crowdfunding a certainement validé la demande des Foules Sentimentales pour une caméra 360°. Est-ce que pour autant le grand public choisira d’adopter spécifiquement la caméra de Giroptic ? Rien n’est moins sûr.

En faisant les choses à l’envers, Giroptic a sacrifié sa communauté et elle risque de le payer très cher, en se retrouvant seule et sans soutien, face à la concurrence des géants de l’électronique.

Dans une interview video du 25 février 2016, pendant le Congrès mondial du mobile de Barcelone 2016 déjà cité, Richard Ollier semble avoir été victime du crayon effaceur, vous savez, le fameux neuralyzer de Tommy Lee Jones et Will Smith dans Men in Black. Je vous livre le petit extrait ci-dessous :

Question de Jérome Bouteiller : Giroptic, le GoPro de la vidéo sphérique 360° ?

Réponse de Richard Ollier : La comparaison est mauvaise même si elle doit être flatteuse car GoPro c’est une caméra, une action cam, Giroptic c’est avant tout une boite qui fait de la technologie…

Dans cet entretien, Richard Ollier a oublié un peu vite la non livraison des 3 656 caméras grand public de la campagne Kickstarter et veut positionner Giroptic dorénavant comme fournisseur de technologie sur le marché professionnel de la vidéo sphérique. Cette annonce d’un virage stratégique ou pivot à 360° n’est pas forcément de nature à rassurer les contributeurs...


Share

Une campagne qui ne manque pas de culot !

5 réflexions au sujet de « Une campagne qui ne manque pas de culot ! »

  1. toto dit :

    Alerte à l’Arnaque !!!
    Depuis maintenant plusieurs années, Monsieur Ollier reproduit les mêmes mensonges et les mêmes désillusions
    Surtout ne pas lui faire confiance, car beaucoup ce sont retrouvés sur la paille
    http://www.kolor.com/fr/2012/10/29/kolor-arrete-la-revente-de-girocam-voici-pourquoi/
    http://www.usine-digitale.fr/article/la-guerre-est-declaree-entre-geonaute-et-giroptic-au-sujet-de-leurs-cameras-360.N283687
    http://www.cercacon.me/2/video/%20360%20Giroptic/xab1ds.html
    A fuir !!!

  2. Romain Plassard dit :

    Plutôt amusant de constater que mon commentaire à été repris dans cet article 😉

    Effectivement, l’équipe de Mr Ollier fait preuve d’une grande diligence pour effacer les commentaires peu flatteurs vis à vis de son business très bien rodé (quelques recherches permettent d’avoir un portrait assez impressionnant de ce bonhomme)
    Quel dommage que la production des produits qu’il vend ne fasse pas partie de ses priorités. Mais bon ça rassure, on n’est pas prêt de voir cette équipe de voleurs dans un projet de grande envergure. Mauvaise pub pour la France à ‘étranger par contre, mais encore une fois ça ne fait pas partie des priorités de Mr Ollier.

    Juste pour info, ma caméra reçue il y a maintenant 1 an m’a permis de prendre 2 photos et une vidéo; enfin je crois, puisqu’il m’est encore impossible d’extraire quoi que ce soit de cette caméra : le simple fait de la brancher sur un port USB donne droit à un message d’erreur. Signalé aux équipes de Mr Ollier, c’est resté sans réponse à ce jour. Mais normal, il y a une caméra V2 à sortir pour escroquer d’autres gogos.

    Je constate également qu’une réponse « sans filtre » n’intéressait finalement pas Mr Ollier pour apporter ses « éclairages ». Surprenant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *