Le test du marshmallow

En 1970, à l’Université de Stanford en Californie, a eu lieu le premier test du marshmallow créé par le psychologue américain Walter Mischel, sur des filles et garçons d’un âge moyen de 4 ans et demi.

Ce chercheur est également l’auteur en 2015 d’un livre dont le titre est identique au nom de son test.

Réalisé de nombreuses fois, il consistait à laisser seul chaque enfant dans une salle, assis sur une chaise, en face d’une table sur laquelle était posée une assiette contenant un marshmallow. L’expérimentateur expliquait au préalable à chaque enfant que s’il ne le mangeait pas, il serait ensuite récompensé avec un deuxième en plus du premier. La durée de ce test était de 15 minutes, presque une éternité pour la plupart de ces jeunes cobayes.

Deux tiers des enfants ont avalé leur marshmallow plus ou moins rapidement et un tiers des enfants ont fait l’effort d’attendre les 15 minutes pour recevoir leur récompense.

Des études réalisées de nombreuses années plus tard, ont montré une corrélation entre la capacité de ces enfants à retarder leur gratification et les réussites accomplies dans leurs vies personnelle et professionnelle, devenus jeunes adultes.

Sans aucun doute, ces 3 entrepreneurs auraient réussi le test du marshmallow à l’âge de 4 ans et demi :

James Dyson, l’inventeur britannique de l’aspirateur sans sac a réalisé 5 127 prototypes avant que l’entreprise qui porte son nom, emploie aujourd’hui plus de 5 000 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 1,4 milliard de livres !

David Meerman Scott, spécialiste du marketing a dû attendre d’écrire son 3ème livre The New Rules of Marketing and PR ou en français Les nouvelles règles du marketing et des relations publiques pour rencontrer le succès. Son best-seller s’est vendu à plus de 350 000 exemplaires et a été traduit dans plus de 25 langues.

Jamey Stegmaier, déjà mentionné à plusieurs reprises, a terminé sa 8ème campagne de Crowdfunding pour Scythe avec un montant total collecté de 1 810 294 dollars. Jamey a su persévérer car sa première campagne de Crowdfunding en 2011, Propel Two Authors Towards the Future of Publishing ou en français Propulser deux auteurs vers le futur de l’édition n’avait rien propulsé du tout en ne réunissant que 17 contributeurs qui avaient engagé un total de 305 dollars…


Share

Le test du marshmallow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *