La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : nouveau Waterloo ! épilogue 2018

« …Puis on revint au coq, mais Napoléon n’en voulait pas. « Le coq n’a point de force, il ne peut être l’image d’un empire comme la France. Il faut choisir entre l’aigle, l’éléphant et le lion. » Pour finir, le choix se porta sur l’aigle, … » (suite de l’extrait cité en début de l’épisode 1 tiré du livre Napoléon de Vincent CroninAlbin Michel -1979)

J’ai constaté une mini fissure dans l’édifice de la bien-pensance qui prévalait au moins jusqu’à fin 2017 : la nécessité de se focaliser sur une présence quantitative de la French Tech au CES.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : nouveau Waterloo ! épilogue 2018

La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 24/25

Unistellar, est une société par actions simplifiée, au capital de 20 000 euros, cofondée à Meyreuil dans les Bouches-du-Rhône par Arnaud Malvache, diplômé de Polytechnique, son président/CTO et par Laurent Marfisi, ingénieur ENSAM, son CEO. Le duo de cofondateurs est complété d’Antonin Borot, également diplômé de Polytechnique, en tant que Chief of Optical Engineering et de Franck Marchis, astronome du SETI Institute en Californie, en qualité de Chief Scientific Officer.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 24/25

La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 23/25

TimeScope est une société par actions simplifiée au capital de 2 432 euros, cofondée le 13 juillet 2015 à Paris par Adrien Sadaka, diplômé de l’ESCP, son président et par Basile Segalen, ancien de Science Po Lille, son DG.

Je n’oublie pas de citer Guillaume Polvé, le CTO indépendant car ayant son propre cabinet Le Dessein La Manière, ingénieur CNAM. Bien que non cofondateur de TimeScope, Guillaume est certainement l’homme clé de l’équipe, pour avoir conçu un point d’information qui m’a donné l’excellente impression, d’être aussi solide que techniquement irréprochable.Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 23/25