La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : nouveau Waterloo ! épilogue 2018

« …Puis on revint au coq, mais Napoléon n’en voulait pas. « Le coq n’a point de force, il ne peut être l’image d’un empire comme la France. Il faut choisir entre l’aigle, l’éléphant et le lion. » Pour finir, le choix se porta sur l’aigle, … » (suite de l’extrait cité en début de l’épisode 1 tiré du livre Napoléon de Vincent CroninAlbin Michel -1979)

J’ai constaté une mini fissure dans l’édifice de la bien-pensance qui prévalait au moins jusqu’à fin 2017 : la nécessité de se focaliser sur une présence quantitative de la French Tech au CES.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : nouveau Waterloo ! épilogue 2018

La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 11

Ilyu est une société par actions simplifiée au capital de 7 016 euros cofondée à Paris le 10 juillet 2015 par Antoine Schwoob, jeune centralien qui est son président et par Michael Weis, son DG.

Elle a conçu Shapeheart, un brassard à destination des coureurs à pieds et des cyclistes, pour fixer par aimantation brevetée, leur smartphone. En option, ils peuvent faire l’acquisition d’un modèle connecté leur permettant de surveiller leur rythme cardiaque en collectant les données du fonctionnement de leur cœur et en les envoyant vers l’application mobile de leur choix.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 11

La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 10

Hap 2 U est une société par actions simplifiée au capital de 110 490 euros créée le 9 décembre 2015 à Pontcharra en Isère. Son fondateur, Cédrick Chappaz en est le président.

Elle a développé un prototype en forme grossière de tablette à usage unique, l’Xplore Touch, afin de faire des démonstrations de sa technologie haptique brevetée, qui permet de rajouter le sens du toucher, à l’ouïe et à la vue, grâce à des vibrations. Il reste des années-lumière de travail pour que sa technologie soit suffisamment miniaturisée et ainsi puisse être intégrée aux smartphones, sans risque de rejet.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 10