Nous n’avons pas le droit de taper sur nos magnifiques startups françaises si on est patriote gamin, m’enfin !*

Si vous voulez ouvrir un salon de coiffure, vous devrez au préalable être détenteur/trice d’un CAP coiffure. De nombreuses professions sont ainsi réglementées mais pas celle d’entrepreneur.

N’importe qui peut donc s’improviser startuper

Cette liberté totale d’exercice rend je suppose, parfois plus difficile l’acceptation à titre personnel, de découvrir un jour sa start-up analysée et évaluée. Il faut préciser … Lire la suite

Share
Nous n’avons pas le droit de taper sur nos magnifiques startups françaises si on est patriote gamin, m’enfin !*

Payfit sera-t-elle la prochaine licorne française grâce aux super-pouvoirs de Firmin, le Clark Kent de la paie ?

Payfit est une société par actions simplifiée, domiciliée à Paris, cofondée par Firmin Zochetto, son président, Ghislain Gouhier de Fontenay, son directeur général/CTO et Florian Fournier, son CPO. Elle a reçu à ce jour, principalement de la part de Kima Ventures, Otium Capital et Accel Partners, près de 20 millions d’euros d’après CrunchbaseLire la suite

Share
Payfit sera-t-elle la prochaine licorne française grâce aux super-pouvoirs de Firmin, le Clark Kent de la paie ?

Faut-il ressembler à Mark Zuckerberg pour réussir sa start-up ?

Mon post du 28 janvier était consacré à l’analyse post-mortem du projet initial de constitution d’un empire nommé Save, imaginé par le jeune et ambitieux Damien Morin. Sa start-up lui avait permis de réunir 15 millions d’euros de fonds propres ou de quasi fonds propres, auprès d’investisseurs reconnus et chevronnés. Grâce à ou malgré son âge, car Damien n’avait … Lire la suite

Share
Faut-il ressembler à Mark Zuckerberg pour réussir sa start-up ?

Qui peut se permettre de monter sa boîte « pour rigoler”?* Attention, Question à… 15 millions d’euros minimum !

Quant à Kima Ventures, nous financerons la prochaine boite de Damien 🙂 (Jean de La RochebrochardKima VenturesQuora – 20 janvier 2018)

Damien Morin a ouvert sa première boutique spécialisée dans la réparation de smartphones en février 2013, rue Duret dans le XVIème arrondissement de Paris, à l’âge de 23 ans, alors encore étudiant à l’… Lire la suite

Share
Qui peut se permettre de monter sa boîte « pour rigoler”?* Attention, Question à… 15 millions d’euros minimum !