Bilan fastidieux mais nécessaire de mes 25 analyses individuelles de start-up sélectionnées par Business France pour participer au CES 2018 !

Business France avait sélectionné sur concours, avec l’aide d’un jury d’experts, 25 start-up, pour participer sous l’étendard de la French Tech, au CES 2018 de Las Vegas qui s’est tenu entre le 9 et le 12 janvier 2018. J’ai eu l’occasion de faire une speed-analysis de chacune, entre le 17 décembre et le 10 janvier.

Comme je le rappelais ici

Les 3 critères du jury pour choisir ces jeunes pousses forcément prometteuses étaient : le caractère innovant de leurs produits, leurs capacités à tirer tous les avantages d’une présence sur le CES et leur potentiel de réussite commerciale.Lire la suite

Share
Bilan fastidieux mais nécessaire de mes 25 analyses individuelles de start-up sélectionnées par Business France pour participer au CES 2018 !

La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 19/25

R-Pur est une société par actions simplifiée au capital variable de 3 000 euros, du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne, cofondée le 26 décembre 2016 par Flavien Hello, diplômé de l’EPITECH, son président et par Matthieu Lecuyer, son DG.

R-Pur a inventé un masque de protection contre les particules, connecté à votre smartphone, made in France, confortable et stylé, pour les conducteurs de 2 roues. Il est censé leur épargner en prime, de mourir des suites de la pollution ou accessoirement d’asphyxie grâce à la présence d’une valve brevetée d’extraction d’air chaud.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 19/25

La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 18/25

My Brain Technologies est une société par actions simplifiée, basée à Paris, au capital de départ de 15 048 euros, cofondée le 5 septembre 2014 par Yohan Attal, son président, par Thibaud Dumas, son CTO jusqu’à juin 2017 (information qui peut faire peur, présente en exclusivité sur LinkedIn) et par Julien Fiszman, son CMO. Au 31 décembre 2016, son chiffre d’affaires était de 83 600 euros pour un résultat net de -252 100 euros, malgré des immobilisations incorporelles d’environ 300 000 euros.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 18/25