L’annonce de l’human shield imaginé par DomRaider impuissante à enrayer la chute de sa crypto-monnaie !

Je ne me souviens plus ! C’est quand la dernière fois que je vous ai parlé de DomRaider ? Je plaisante 😉… Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais c’était il n’y avait pas si longtemps, le 19 novembre pour être précis, il y a tout juste 15 jours. J’avais été inspiré par un article du quotidien Les Echos signé par Cécile Desjardins, qui dans une conclusion très soft évoquait implicitement, ce qu’il faut bien appeler les emmerdes de KPMG, afin d’apprécier les règles comptables applicables, à une levée de fonds sans actionnaires…

Cette fois, l’actualité de DomRaider, c’est l’annonce opportuniste sur les réseaux sociaux, du recrutement d’une quarantaine de personnes très qualifiées ou d’oiseaux rares à dénicher, prêts à faire leur nouveau nid au milieu des volcans enneigés d’Auvergne.… Lire la suite

Share
L’annonce de l’human shield imaginé par DomRaider impuissante à enrayer la chute de sa crypto-monnaie !

Les serial créateurs

Avant de décider de contribuer à une nouvelle campagne de Crowdfunding, la première chose à vérifier est le nombre de projets réussis à l’actif de ses créateurs. C’est l’indicateur le plus simple afin de prédire sans grand risque de se tromper, leur capacité à vraiment livrer ce qu’ils ont promis.

Les créateurs multirécidivistes partagent 3 savoir-faire :

Savoir-faire #1 : Ils savent quand ils sont prêts à lancer leur campagne de Crowdfunding. Ils ont une caisse en carton dans leur garage pleine de prototypes ratés avant de démarrer officiellement leur campagne avec un prototype réellement fonctionnel.… Lire la suite

Share
Les serial créateurs

La French Tech à l’épreuve

Les news, c’est bien.
La comm’, c’est bien.
Le vent, c’est bien.
Mais le concret, c’est pour quand ? (Commentaire publié sur la plateforme de Crowdfunding Kickstarter le mardi 7 juillet 2016 par un des 1 504 contributeurs du réveil olfactif Sensorwake)

La French Tech est un label créé par l’État français fin 2013 pour permettre à TOUTE start-up bleu blanc rouge, de bénéficier d’une visibilité accrue dans l’hexagone et à l’international. Son emblème est un coq en origami rouge, fier

J’aimerais pouvoir rajouter à ce court extrait de sa bio officielle : et qui a une propension à pousser un cocorico pas toujours en cohérence avec l’observation de la réalité économique des start-up.Lire la suite

Share
La French Tech à l’épreuve