Les 5 leçons à tirer après que la malédiction du goldfish ait frappé à son tour la start-up californienne Airware !

Why do so many new business fail ? Many times, it’s because they’ve been cashed to death. It’s because business built on steroids and on injections of capital are living on borrowed time. When the money runs out, the business runs its course. (John Daymond et Daniel Paisner – The Power of Broke – Crown Business – 2016)

Guillaume Fonteneau, auteur et éditeur du site Web Le Blog Patrimoine a retweeté le 18 septembre 2018, le tweet de Simon Tripnaux qui résumait la situation de Airware suivi du lien vers l’article de Presse-Citron reprenant le scoop de TechCrunch publié 4 jours plus tôt :

Drone : Airware met la clé sous la porte après avoir levé 118 millions de dollars https://t.co/FmuP6bf7Sm

et a rajouté ce commentaire :

Pshiiit… le bruit d’une bulle qui éclate !Lire la suite

Share
Les 5 leçons à tirer après que la malédiction du goldfish ait frappé à son tour la start-up californienne Airware !

Ne dites pas aux français qui sont fans du Livret A qu’une licorne peut aussi naître sur une plate-forme d’Equity Crowdfunding !

Je ne sais pas si vous partagez ma perception mais les campagnes d’Equity Crowdfunding sur les différentes plate-formes françaises depuis le début de 2018, sont à la peine, malgré la super qualité de certains projets qui nous sont proposés.

Je pense plus particulièrement à celles de Lovebox sur Sowefund et de Monsieur Appert sur SmartAngels.

Les particuliers qui pourraient investir dans ces start-up, auraient bien besoin d’une dose plus puissante de fortifiant, afin de les encourager activement à franchir le rubicon du financement participatif.… Lire la suite

Share
Ne dites pas aux français qui sont fans du Livret A qu’une licorne peut aussi naître sur une plate-forme d’Equity Crowdfunding !

L’ICO de Snips via son white paper 0.2 est un peu forte de café !

Mais la plus merveilleuse, c’est maman. Elle est magicienne. Elle transforme l’eau du robinet en eau gazeuse et en soda. Elle fait disparaître les bouteilles en plastique. (publicité T.V. Sodastream)

Je reproduis ci-dessous un échange public de tweets qui débute avec celui de Jérôme Colombain le 25 juillet 2018, journaliste et expert hightech à France Info. C’est aussi l’auteur du livre paru le 12 juin Faut-il quitter Facebook, Twitter, YouTube, Intagram ? :

Oui, l’excellente itw de @randhindi à propos de @snips est ici : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-pitch-start-up/le-pitch-start-up-snips-notre-assistant-vocal-nenvoie-aucune-donnee-personnelle-sur-internet_2724875.html

J’ai écouté attentivement cette interview et j’ai ensuite posé la question le 25 juillet :

Et comment ferez-vous pour réserver votre billet de train avec Snips Assistant vocal, si il ne se connecte pas à l’Internet ? Lire la suite

Share
L’ICO de Snips via son white paper 0.2 est un peu forte de café !

L’Equity Crowdfunding de Mycroft sur StartEngine passée au crible des 3 critères de notre fiche d’analyse

Juste en introduction de ce nouveau post, je voudrais que vous respectiez une minute de silence 😉 pour toutes celles et tous ceux qui ont cru pouvoir s’enrichir rapidement, en participant en 2017 à l’ICO de DomRaider. Le cours de sa crypto-monnaie DRT créée par l’auvergnat Tristan Colombet a été pratiquement divisé par 10 depuis…

Mais au fait, quel a été le prix moyen de vente de ces jetons au départ ? Chut car c’est encore un secret !… Lire la suite

Share
L’Equity Crowdfunding de Mycroft sur StartEngine passée au crible des 3 critères de notre fiche d’analyse

Avec Anaxago, la guerre des due diligences aura-t-elle lieu ?

Nous sommes le 14 avril 2017 et Anaxago n’a pas encore répondu positivement à ma demande réitérée d’accès à leurs dossiers d’investissement.

Ses dirigeants agissent comme si ils n’acceptaient pas la discussion ouverte et publique sur les documents qu’ils produisent.

Cela ressemble à un mauvais remake de Mission Impossible :

Votre exemplaire de notre note d’opération ou due diligence sera automatiquement détruite 5 secondes après en avoir pris connaissance !

Pourtant, dès la deuxième page de leur fameuse Note d’opération intitulée Mise en garde, ils écrivent :

Il appartient par conséquent au destinataire de se former de manière indépendante sa propre opinion, après avoir procédé aux vérifications ou demandes d’informations appropriées.Lire la suite

Share
Avec Anaxago, la guerre des due diligences aura-t-elle lieu ?