(Re)-Analyse, cette fois Post-Mortem, de la start-up brestoise E/B-Sensory

Mon premier c’est désir
Mon deuxième du plaisir
Mon troisième c’est souffrir ouh ouh
Et mon tout fait des souvenirs (Laurent Voulzy – Véronique Jeannot – Désir désir)

E-Sensory, plus connue sous le nom commercial de B-Sensory était une société par actions simplifiée au capital de 105 146 euros, créée le 26 novembre 2014 à Brest par une quadragénaire, communicante de profession, Christel Le Coq.

Elle avait conçu le Little Bird, un vibromasseur dédié au plaisir féminin, rechargeable sur la prise USB disponible d’un ordinateur.… Lire la suite

Share
(Re)-Analyse, cette fois Post-Mortem, de la start-up brestoise E/B-Sensory

Qui peut se permettre de monter sa boîte « pour rigoler”?* Attention, Question à… 15 millions d’euros minimum !

Quant à Kima Ventures, nous financerons la prochaine boite de Damien 🙂 (Jean de La RochebrochardKima VenturesQuora – 20 janvier 2018)

Damien Morin a ouvert sa première boutique spécialisée dans la réparation de smartphones en février 2013, rue Duret dans le XVIème arrondissement de Paris, à l’âge de 23 ans, alors encore étudiant à l’EBS, spécialisation… Finance and Financial Management Services, cela ne s’invente pas !

Son ambition a vite été de construire un Empire (prononcez /ˈɛmpaɪər/) de points de vente, spécialisés dans la maintenance des futures dizaines de milliards d’objets connectés, annoncés et attendus comme le messie, en commençant par votre smartphone.… Lire la suite

Share
Qui peut se permettre de monter sa boîte « pour rigoler”?* Attention, Question à… 15 millions d’euros minimum !

La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 21/25

Snips est une société par actions simplifiée au capital de 16 746 euros cofondée à Paris le 16 avril 2012 par Rand Hindi, son président, Michael Fester, son 1er DG et Maël Primet son 2ème DG. Son chiffre d’affaires à fin 2016 est de 5 900 euros avec une perte de 2 738 700 euros…

Rand Hindi me fait vraiment penser à un gourou, plus diseur que faiseur, qui a eu pour l’instant le seul mérite de convaincre des investisseurs de lui confier 21 300 000 dollars, dont la Maif et BPI France, sur la base de déclarations de grandeur et d’indépendance retrouvées.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 21/25

La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 6

Caveasy est une société par actions simplifiée créée le 30 juillet 2015 à Paris au capital de seulement 1 000 euros. Les 2 cofondateurs sont Philippe Pujau, le président et Éric Boisselier, le DG.

La start-up a collecté entre le 17 octobre et le 17 novembre 2017, 41 628 euros auprès de 77 donateurs sur la plateforme de Crowdfunding Indiegogo, avec une date prévisionnelle de livraison établie à juin 2018.

Caveasy One est constituée d’étagères en plastique qui s’emboitent les unes dans les autres avec une capacité individuelle de 5 bouteilles.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 6

Approchez, approchez, on va danser le Big Data !

Voici une campagne d’Equity Crowdfunding sur la plateforme bretonne Gwenneg qui ne devrait pas passionner les speculico’s que nous venons de quitter ou d’autres spéculateurs qui rêveraient d’un rachat par Microsoft, pour au moins une de ces deux raisons :

Raison #1 : Il ne s’agit pas d’une énième ICO médiatisée à la DomRaider

Raison #2 : DATA2B est une start-up, adressant un marché BtoB, qui ne cherche pas à devenir une NATU

Si vous voulez participer utilement au développement économique de la Bretagne, que ce soit votre région natale, votre région d’adoption ou votre région de cœur, alors c’est l’occasion d’investir sans grands risques dans DATA2B.Lire la suite

Share
Approchez, approchez, on va danser le Big Data !

Mon analyse de l’Equity Crowdfunding de 3point3 sur Smartangels

3point3 Home Cosmétiques a été créée le 28 décembre 2016 à Rennes. Sa représentante légale est Cécile Orsoni, qui agit juridiquement via son holding personnel, la société à responsabilité limitée Copartner Santé. Avant cette création, 3point3 était l’activité principale de la société Salipouss domiciliée à Lorient et créée en 2011. Elle a cédé son business dans une sorte de spin-off, qui ressemble à une tentative de sauvetage-renflouage de dernier recours avant naufrage définitif.

La start-up bretonne conçoit, fabrique et commercialise des cosmétiques bio à partir de 3 composants : des poudres actives (11 références) à base de salicorne, d’aster maritime et de lavande de mer, des huiles végétales (12 références) ainsi que des eaux florales (9 références).… Lire la suite

Share
Mon analyse de l’Equity Crowdfunding de 3point3 sur Smartangels

L’Equity crowdfunding d’Entomo Farm au service de l’entomofunding

Entomo Farm est une société par actions simplifiée au capital de 1 638 euros, créée le 15 avril 2014 à Blanquefort en Gironde. Elle est spécialisée dans la culture d’insectes et plus précisément, l’entomoculture de Tenebrio Molitor.

Son président et fondateur, Grégory Louis est un ancien agent immobilier, 100% autodidacte dans l’entomologie. Il s’est associé avec un ingénieur diplômé des Arts et Métiers, Clément Soulier. Une entomologiste originaire du Maine-et-Loire, Delphine Calas-List, les a rejoints en octobre 2016, avec le titre de directrice de recherche.… Lire la suite

Share
L’Equity crowdfunding d’Entomo Farm au service de l’entomofunding

Pour lutter contre le diabète, cette start-up saura-t-elle croquer la Pomme ?

PKparis est une société par actions simplifiée au capital de 154 098,48 euros, créée le 24 avril 2013 par Luc Piérart à… Paris. Sa petite équipe est composée d’une dizaine de personnes, principalement des designers et des marketeurs de talent, qui conçoivent et commercialisent des clés USB miniatures et des paires d’écouteurs sans fil made in Taiwan. Au dernier exercice clôturé le 30 juin 2016, la jeune société a réalisé un chiffre d’affaires de 406 600 euros et a subi une perte nette comptable de 368 200 euros.… Lire la suite

Share
Pour lutter contre le diabète, cette start-up saura-t-elle croquer la Pomme ?