La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 21/25

Snips est une société par actions simplifiée au capital de 16 746 euros cofondée à Paris le 16 avril 2012 par Rand Hindi, son président, Michael Fester, son 1er DG et Maël Primet son 2ème DG. Son chiffre d’affaires à fin 2016 est de 5 900 euros avec une perte de 2 738 700 euros…

Rand Hindi me fait vraiment penser à un gourou, plus diseur que faiseur, qui a eu pour l’instant le seul mérite de convaincre des investisseurs de lui confier 21 300 000 dollars, dont la Maif et BPI France, sur la base de déclarations de grandeur et d’indépendance retrouvées.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 21/25

La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 7

EnergySquare est une société par actions simplifiée au capital de 5 000 euros, créée le 21 décembre 2015 à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne par Timothée Le Quesne, qui est le CEO et par Daniel Lollo, le DG.

La double pain

La start-up a créé un chargeur sans fil en forme de tablette qui permet de recharger en même temps, plusieurs de vos smartphones, à la condition d’avoir retiré leur coque ou housse de protection. Premier pain point : Chacun d’entre eux doit être équipé au préalable d’un sticker fourni, branché sur le connecteur de votre mobile.… Lire la suite

Share
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 7

À quelques jours de Noël, la période des soldes d’hiver de start-up a déjà commencé avec Shazam et ce n’est qu’un tout début !

Je sais qu’une alouette ne fait pas le printemps et que la disparition d’une licorne ne fait pas plus la rigueur d’un hiver, mais je vous invite à réfléchir ensemble, cher ami lecteur, aux conséquences de l’information économique qui devrait être confirmée lundi : Shazam serait sur le point d’être rachetée par Apple, d’après un article original de Techcrunch daté du 9 décembre et repris par le site web La Tribune le même jour :

Selon Tech Crunch, Apple pourrait débourser de l’ordre de 300 millions de livres (340 millions d’euros ou 400 millions de dollars) pour s’offrir Shazam.Lire la suite

Share
À quelques jours de Noël, la période des soldes d’hiver de start-up a déjà commencé avec Shazam et ce n’est qu’un tout début !

Gulplug sur la plateforme Wiseed, pas glop pas glop ! Sauf si…

La société Gulplug est une société par actions simplifiée grenobloise, née le 19 mai 2014 et au capital de 75 000 euros. Son code activité est 7112B soit Ingénierie, études techniques. Depuis sa date de création, Xavier Pain en est le président et Éric Marsan, le directeur général.

Xavier et Éric sont tous les deux ingénieurs de formation et anciens cadres de Schneider Electric. Ils ont créé Gulplug pour exploiter deux technologies, toujours propriété de leur ancien employeur, dans le cadre d’une opération d’essaimage.… Lire la suite

Share
Gulplug sur la plateforme Wiseed, pas glop pas glop ! Sauf si…

Pour lutter contre le diabète, cette start-up saura-t-elle croquer la Pomme ?

PKparis est une société par actions simplifiée au capital de 154 098,48 euros, créée le 24 avril 2013 par Luc Piérart à… Paris. Sa petite équipe est composée d’une dizaine de personnes, principalement des designers et des marketeurs de talent, qui conçoivent et commercialisent des clés USB miniatures et des paires d’écouteurs sans fil made in Taiwan. Au dernier exercice clôturé le 30 juin 2016, la jeune société a réalisé un chiffre d’affaires de 406 600 euros et a subi une perte nette comptable de 368 200 euros.… Lire la suite

Share
Pour lutter contre le diabète, cette start-up saura-t-elle croquer la Pomme ?

L’Equity Crowdfunding et encore le complexe de NATU à l’œuvre

J’ai déjà analysé la campagne d’Equity Crowdfunding de la start-up rennaise Blacknut qui s’est autoproclamée la Netflix des jeux vidéo. Ce type de comparaison ne vaut évidemment pas raison et illustre à mon humble avis, une absence d’analyse objective des causes du succès mondial de la première plateforme de diffusion en ligne de séries T.V., de documentaires et de films de cinéma.

Les entreprises qui souffrent de ce que j’ai alors nommé le complexe de NATU, peuvent aussi faire penser à la grenouille de la fable de Jean de La Fontaine : La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf.Lire la suite

Share
L’Equity Crowdfunding et encore le complexe de NATU à l’œuvre

Check-list de la Due Diligence pour l’Equity Crowdfunding

L’Equity Crowdfunding a pour ambition de transformer chaque adulte consentant, quelque soit le montant de sa fortune, en business angel, un peu comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir…

Grâce aux plateformes spécialisées, cette activité est ouverte depuis peu, à tous les apprentis-sorciers volontaires ou involontaires de l’investissement, y compris la mythique veuve de Carpentras.

Je suis prêt à faire le pari, cher ami lecteur, qu’en 2020, la participation financière au développement d’une start-up, possible à partir de quelques dizaines d’euros ou de dollars seulement, deviendra un sport national aussi banal et populaire, que l’argent versé le plus souvent à fonds perdu sur le site web de la plateforme-monopole de La Française des Jeux.Lire la suite

Share
Check-list de la Due Diligence pour l’Equity Crowdfunding

Vœux de kchehck pour 2017 : Have Fun & Make Money !

Toute l’équipe de kchehck vous présente ses meilleurs vœux.

Le 5 janvier 2017, le quotidien de l’économie en ligne Les Echos a titré un de ses articles : Bourse : la course aux 1 000 milliards d’Apple, Microsoft et Amazon.

Mais Mille milliards de mille sabords, quelle sera la première de ces 3 sociétés, nées toutes sur la côte ouest des État-Unis, à atteindre ce record mondial de capitalisation boursière ?

Je pense que ce sera Apple, et vous ?… Lire la suite

Share
Vœux de kchehck pour 2017 : Have Fun & Make Money !

Crash, cash ou krach ?

Si le krach mondial du Crowdfunding devait avoir lieu en 2017, ce serait dans tous les cas la conséquence de la perte de confiance généralisée des contributeurs dans Kickstarter & Co.

Nous avons échappé de peu en milieu de semaine, à une gigantesque fissure dans cette confiance, qui aurait pu précipiter avant même la fin de l’année, le début du tremblement de terre que je suis encore bien seul à annoncer.

Le 7 décembre 2016, Pebble Technology a publié un communiqué sur son blog, son site d’assistance et Kickstarter pour informer sa communauté qu’elle est dans l’incapacité de continuer à honorer les engagements de sa 3ème campagne de Crowdfunding et à livrer la totalité des montres Pebble 2 promises.Lire la suite

Share
Crash, cash ou krach ?

Les 5 indices prédictifs d’échec

Les campagnes de Crowdfunding qui échouent à livrer les contreparties promises à la date convenue partagent des caractéristiques communes. Elles constituent autant d’indices annonciateurs d’un probable futur fiasco.

Je vous propose de découvrir 5 indices prédictifs qui me viennent immédiatement en tête :

Indice prédictif #1 : Des fautes d’orthographe et de grammaire dans la présentation du projet. Ces fautes montrent un manque de professionnalisme qui peut se répéter tout au long de l’exécution du projet.

Indice prédictif #2 : L’Objectif Financier Minimum est dépassé de plus de 1 000 %.… Lire la suite

Share
Les 5 indices prédictifs d’échec

Le Crowdfunding hors pistes

Oui, nous ne sommes que 4. Et nous sommes prêts à réaliser votre futur objet portable connecté, cool et écologique. C’est notre but, notre mission, et nous allons le faire. Croyez-nous. (Guillaume Pommier – Vice président de la SAS CN2P – Post sur la page Facebook officielle du Cicret – 27 janvier 2016)

J’ai été alerté grâce à un échange de tweets avec Gaelle Thevenet (@gthevenet22) le 11 août 2016, de l’existence de la campagne de Crowdfunding du bracelet Cicret :

Hi @MichelNizon un avis sur le cas Cicret?Lire la suite

Share
Le Crowdfunding hors pistes