Prêteriez-vous un million de dollars à cet entrepreneur-joueur de Poker ?

Napa Valley Limoncello Company LLC également appelée Napa Valley Distillery a été créée à Napa en Californie le 13 février 2009 par un couple d’origine arménienne, Arthur et Lusine Hartunian. Chacun des deux associés possède 48% du capital de cette affaire très majoritairement familiale donc et qui entend bien garder son indépendance à tout prix, ou presque.

L’entreprise a commencé en 2009 par produire une liqueur Limoncello réalisée à partir de citrons Meyer bio cultivés localement. Elle était vendue exclusivement via des boutiques spécialisées et des restaurants.

Aujourd’hui la distillerie artisanale très très profitable s’est largement diversifiée dans la production de bouteilles d’une taille unique de 37,5 centilitres, de rhum, de brandy, de bourbon, de gin, de vodka, de cocktails maison, etc… Tous les alcools vendus sont produits par des distilleries extérieures, acheminés par camion pour ensuite être localement mis en tonneau ou directement embouteillés avec pour chaque mini-batch, une étiquette individuelle Napa Valley Distillery au style très années 20’s.

Arthur a bien compris que la maîtrise du marketing crée bien plus de valeur que celle de la distillation.

Napa Valley Distillery a une boutique en nom propre dans l’Oxbow Public Market à Napa et loue aussi dans un autre lieu, un espace plus grand où en plus de la vente au détail, sont également proposées des dégustations et des visites guidées à caractère éducatif.

Elle offre également des abonnements annuels à partir de 320 dollars. Chaque trimestre, le souscripteur reçoit une sélection de produits commercialisés par l’entreprise, plus des réductions sur les ventes de bouteilles vendues sur place ou en ligne. C’est une source de revenu importante et récurrente.

Elle a lancé sur la plateforme MicroVentures il y a un mois environ, une campagne pour réunir entre 50 000 et 1 070 000 dollars, afin de financer son développement. Le ticket minimum pour contribuer est de 100 dollars. Le dimanche 16 juillet 2017, l’entreprise a collecté 282 542 dollars auprès de 304 « investisseurs ». Il vous reste 30 jours pour participer. J’ai mis entre guillemets le mot investisseurs car bien que l’expression soit utilisée sur la plateforme, il s’agit plus de prêteurs, même si les modalités de remboursement, sont pour le moins originales.

Car Arthur, comme l‘indique David J. Reimer Sr dans son livre Micro-Distilleries in the U.S. and Canada, est aussi un joueur de poker :

Aside from his duties of running Napa Valley Distillery, co-owner Arthur Hartunian is also an accomplished poker player who, in between bottling world-class spirits, can often be found playing in high-stakes cash games in California and Nevada.

Napa Valley Distillery compte pouvoir rembourser et rémunérer les personnes qui leur ont fait confiance en leur consacrant 10% de son chiffre d’affaires chaque année jusqu’à ce que les versements trimestriels atteignent 1,5 fois le total des dollars empruntés.

En se basant sur le revenu de 2016, il faudrait environ 5 ans pour atteindre ce montant mais il n’y a aucun engagement formel de pris sur la durée de remboursement. De plus si l’argent doit permettre de financer principalement la construction d’un restaurant, les fondateurs sont tout à fait libres de le dépenser comme bon leur semblent…

Je trouve le rapport risque / rémunération capée, déséquilibré comme d’ailleurs pour toute campagne de Crowdlending. Au moins une campagne d’Equity Crowdfunding nous aurait permis potentiellement d’être directement intéressés à une sortie heureuse, en devenant actionnaires. Je passerai donc mon tour sans surprise en attendant une offre plus attractive de notre joueur de poker, quand il ouvrira enfin son capital aux foules participatives, contraint peut-être par son nouveau niveau d’endettement

Share

Bullshit detector
Prêteriez-vous un million de dollars à cet entrepreneur-joueur de Poker ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *