Lettre ouverte aux dirigeants d’Anaxago – Suite – Mardi 11 avril 2017

J’ai reçu hier après-midi la réponse d’Anaxago à ma lettre ouverte qui maintient sa volonté de censure.

Je rends publique, ma réponse apportée ce matin à cet émail, afin d’approfondir et de prolonger avec vous cher ami lecteur, le débat sur la nécessité ou non d’une due diligence indépendante des plateformes d’Equity Crowfunding.

Ma position : il ne peut y avoir de confiance sans transparence !

Cher Monsieur,

Je vous remercie pour votre réponse du 10 avril 2017 qui sans surprise, n’apporte aucune preuve d’une divulgation d’informations confidentielles contenues dans votre dossier d’investissement.

Le montant levé et le nombre d’actionnaires sont 2 informations qui s’affichent dès que l’on est automatiquement inscrit sur votre plateforme et cela sans avoir besoin d’accéder au dossier d’investissement.

Au sujet de la valorisation, j’ai indiqué simplement qu’elle était le double de la première levée de fonds mais je n’en ai pas indiqué volontairement le montant, seule information sur le sujet contenu dans le dossier d’investissement.

Tout ceci montre le sérieux de ma démarche et mon respect du travail de qualité de votre équipe mais qui :

– ne peut exprimer d’opinion comme vous l’écrivez vous même dans vos notes d’opération, au nom de la neutralité naturelle de toute plateforme

– ne peut garantir son indépendance car structurellement, votre rémunération dépend à 100% du succès commercial auprès des souscripteurs de vos offres d’investissement.

J’ai bien noté enfin que vous maintenez votre interdiction d’accès à vos dossiers d’investissement ce qui maintient dans les faits une asymétrie du rapport de force, entre d’un côté les professionnels de la Finance que vous êtes et de l’autre des épargnants, qui n’ont ni le temps et/ou les compétences pour analyser en profondeur les documents présentés.

Je pense personnellement qu’il vous sera difficile de continuer à revendiquer votre absence de responsabilité en cas de perte en capital à la suite d’investissements effectués sur votre plateforme, si vous empêchez l’accès à vos dossiers à des investisseurs potentiels qui veulent participer à ce travail de due diligence indépendante et mutualisée.

Cordialement.

Michel Nizon


Bullshit detector
Lettre ouverte aux dirigeants d’Anaxago – Suite – Mardi 11 avril 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *