Les 5 hâbleries du hâbleur toulousain à la suite de son ICO de Talao ! (Suite)

Vous vous souvenez ? Le 12 mars 2018, dans un communiqué de presse, Talao fanfaronnait qu’elle allait réaliser la plus grosse ICO française en se fixant pour objectif de collecter 60 millions de dollars. Vous me direz, après tout, cela ne mangeait pas de pain…

Le buzz ainsi créé a totalement réussi si on en juge par le nombre de médias ayant gobé son contenu tonitruant, dans les semaines et les mois qui ont suivi sa publication, sans s’interroger vraiment sur la faisabilité de cette future Initial Coin Offering gonflée aux stéroïdes !

Cette déclaration m’avait immédiatement fait penser à un remake de la Fable de La Fontaine ici renommée :

La grenouille toulousaine Talao, qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf californien Upwork.

J’ai déjà eu l’occasion dans un post du 29 avril 2018, d’analyser l’ICO de Talao qui reste comme toutes les ICO françaises, un appel à l’épargne public, sans lois et sans frontières, où tout est encore permis.

Le premier round a eu lieu entre le 5 juin et le 29 juillet 2018. La soft cap ou Objectif Financier Minimum était à l’origine de 5 millions de dollars et la hard cap ou Objectif Financier Maximum était de 20 millions de dollars.

Le résultat est loin d’être à la hauteur des prétentions initiales mais est-ce surprenant ?

Certainement pas pour vous, lectrice ou lecteur fidèle et régulier de ce blog.

La soft cap avait été sérieusement revisitée à la baisse dans un post de Talao titré Update on Talao Token Metrics, publié sur Medium le 31 mai 2018, soit juste 6 jours avant le début officiel de l’ICO

  • The revised soft cap for the launch of the whole project (protocol+marketplaces+DAO) is 5,000 ETH or approximately $3m,
  • The revised hard cap is now set at 24,000 ETH or approximately $14m

J’ai relevé 5 Hâbleries de notre hâbleur toulousain, que je me propose de partager avec vous sans plus tarder.

Hâblerie #1 : Succesful completion of the first Talao Token Sales

Talao a annoncé sur Medium le 6 août, qu’elle avait finalement collecté 7 300 Ethers, ce qui correspond à moins de 4% de l’objectif affiché et jamais démenti à aujourd’hui, de collecter 60 millions de dollars à l’issue de son ICO. Au cours de l’Ether en ce dimanche matin 19 août, cela correspond exactement à 2 157 807 dollars ou 1 884 790 euros.

Pas de chance non plus pour Talao, l’Ether aura dévissé jusqu’à plus de 50% entre temps avant de commencer à remonter légèrement ces derniers jours… Quelle volatilité !

Bon, ce n’est pas cela qui devrait stopper la Garonne de continuer à traverser la ville de Toulouse où l’on aurait facilement tendance à vouloir tout voir en rose.

Faute d’avoir réussi à lever 5 millions de dollars qui était, je vous le rappelle, un strict minimum, Talao essaye au moins de garder les apparences du succès, même si il est tout relatif.

Mais n’est-ce pas ce qui compte le plus après tout ? 😉

La révision à la baisse drastique de la soft cap a permis à son partenaire Havas Blockchain, de claironner à son tour, dans ce long tweet le 9 août, tout en rappelant mine de rien, l’objectif financier de départ, sorte d’assurance-vie superstitieuse sur la promesse initiale du hâbleur. Je soupçonne que leur rémunération, peut-être même entièrement variable, soit indexée sur ce chiffre hypothétique, l’espoir faisant vivre…

Well done @TalaoDAO for the success of the 1st part of your #ICO (7300 ETH raised= +2M€). See you in 3 years for the 2nd part! #60M€ 🚀 cc @nmuller_talao @Denis_LT @ThierryThevenet @BlockchainPartn @Ticoon_io @Fontaineavocats @I_Securities @MazarsFrance

Hâblerie #2 : All unsold tokens are now frozen for at least 12 months

Les jetons sont pourtant encore et toujours en vente sur le site Web de Talao en haut à droite de la page d’accueil, alors que cela fait plus de 15 jours que la première partie de l’ICO est terminée !

Hâblerie #3 : La composition non précise des 7 300 Ethers collectés

Quand il y a du flou c’est qu’il y a un loup

The proceed from the sales of Talao Tokens and equity raised to the benefit of Talao via a private placement completed by Emindhub represent a global amount of 7 300 ETH, with a total of more than 5,2 million of TALAO token distributed. (Les mots en gras sont de mon fait)

Cette dernière phrase, si elle permet d’essayer de ne pas perdre la face, nous fait perdre le nord. Elle ne nous aide pas à déterminer combien exactement de tokens ont été vendus directement par Talao parmi ceux distribués lors de l’ICO. Et c‘est quoi cet apport direct de eMindHub ? Et quid de cette equity ? Tout cela pour arriver à 7 300 Ethers

Voilà un vrai sujet de devoirs de (fin de) vacances pour l‘AMF ! 😉

Hâblerie #4 : Des offres de mission publiées sur le site Web de Talao sans AOC

Un certain nombre d’annonces pour ne pas dire toutes (je n’ai pas vérifié), ont en fait été pompées sur d’autres plate-formes. Je vous donne deux exemples, mais mon petit doigt me dit que vous devriez pouvoir en trouver beaucoup beaucoup d’autres, sans trop de difficultés, avec la seule aide de Google

L’offre de mission diffusée le 11 juillet 2O18 sur le site Web en version bêta de Talao intitulée Express logistics experts in China reprend mot pour mot une annonce initialement parue le 25 mai 2018 sur la plate-forme londonienne TalMix.

La première offre sur le site de Talao dans la catégorie IT n’est que la reprise à l’identique et à la lettre près, d’une annonce publiée sur le site Upwork il y a un mois :

We are looking to migrate over to office365. We have migrated over most of our services and servers and applications over to the new environment, however we are having problems migrating over our IBM AS400 server. We are currently using the operating system level of 7.3 on our IBM AS400 device with machine type 8202.

Ce texte a pour origine, un client de Upwork qui est inscrit sur la plate-forme californienne depuis le 9 juin 2016…

Eh non, ce n’est donc pas Upwork qui aurait copié TalaoOn est mal patron ! 😉

Hâblerie #5 : Une roadmap très très optimiste

Elle ne sera certainement pas respectée, ne serait-ce que faute des moyens financiers  réunis lors du premier tour de l’ICO bien plus faibles que planifiés au départ.

Le MVP ou Minimum Viable Product était prévu pour fin 2018 avec utilisation des jetons Talao et Reputation Vault Protocol inclus.

Pourtant Talao avait vu grand dans les dépenses pour s’assurer du succès de son ICO : recours à de nombreux prestataires extérieurs qu’il va bien falloir nourrir par autre chose que des promesses, afin de les garder motivés pour le deuxième tour de l‘ICO : Havas Blockchain, Blockchain Partner, Mazars, Fontaine Avocats et Invest Securities ainsi que les nombreux advisors dont Gaspard Koenig, Matan Field, Michael Amar, François Davy et Dr Luc Julia.

Quand toutes les dépenses directes et indirectes liées à l’ICO seront retirées de l’argent collecté, y compris celles d’un tour d’Asie pour prêcher la bonne parole, je ne pense pas qu’il restera assez pour tenir ces engagements en terme de nouveaux développements informatiques.

Chat échaudé craint l’eau froide car il faut bien admettre que notre hâbleur a quand même perdu un peu de sa superbe d’avant match, en écrivant à la fin du fameux post sur Medium déjà cité :

Round B for token sales will occur between July 2019 and July 2023, depending on project advancement, market conditions and potential new partnerships.

Voilà beaucoup de conditions suspensives énumérées sur une longue période de 4 ans. Je serais à la place de Havas Blockchain, j’aurais attendu un peu avant de célébrer sur Twitter la victoire… 😉

L’exercice du round B risque d’être pour le moins délicat, le cours du token vendredi était égal à 50% de celui fixé pour l’ICO sur la seule place de marché, Idex, qui a intégré la nouvelle crypto-monnaie pour l’instant…

ÀMHA, chercher une solution au manque de capitaux en faisant appel à des VC’s, n’aurait rien d’évident après une ICO ayant demandé tant d’efforts pour un résultat somme toute très modeste.

À suivre…


Share

Les 5 hâbleries du hâbleur toulousain à la suite de son ICO de Talao ! (Suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *