Les 3 sources d’insatisfaction

Il existe 3 sources d’insatisfaction possible chez les contributeurs après leur participation à une campagne de Crowdfunding financée avec succès pour ses créateurs.

Source d’insatisfaction #1 : Il y a des retards de livraison

Les créateurs sont obligés d’indiquer une date de livraison prévisionnelle. Souvent cette date correspond à un délai de 6 mois après la fin de la campagne. Toute livraison après cette date est un retard. Les vétérans habitués à contribuer à de nombreuse campagnes de Crowdfunding s’attendent à subir des retards. C’est moins vrai pour les primo contributeurs qui expriment leur frustration beaucoup plus rapidement !

Source d’insatisfaction # 2 : Les livraisons sont non conformes aux déclarations des créateurs

Il a fallu 5 ans et 5 127 prototypes à James Dyson pour mettre au point son aspirateur sans sac. C’est une situation sans doute extrême mais cela montre que fabriquer un objet technique est difficile : Hardware is hard.

Source d’insatisfaction #3 : Les contreparties ne sont jamais livrées

Les créateurs ont dépensé tout l’argent collecté et n’ont rien livré. Officiellement d’après Kickstarter sur la base de la célèbre étude de Ethan Mollick, 1 campagne de Crowdfunding sur 10 serait un échec. J’évalue le nombre réel au moins au double en prenant en compte les campagnes dont les retards s’éternisent… et qui ne sont pas comptabilisées dans l’étude.

Les créateurs de ces campagnes ne tiennent pas leurs engagements. Une analyse prédictive pourrait certainement éviter toutes ces situations dramatiques pour les contributeurs.


Share

Les 3 sources d’insatisfaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *