La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 19/25

R-Pur est une société par actions simplifiée au capital variable de 3 000 euros, du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne, cofondée le 26 décembre 2016 par Flavien Hello, diplômé de l’EPITECH, son président et par Matthieu Lecuyer, son DG.

R-Pur a inventé un masque de protection contre les particules, connecté à votre smartphone, made in France, confortable et stylé, pour les conducteurs de 2 roues. Il est censé leur épargner en prime, de mourir des suites de la pollution ou accessoirement d’asphyxie grâce à la présence d’une valve brevetée d’extraction d’air chaud. Il est équipé d’un filtre interchangeable d’une durée de vie théorique d’un mois, pour ne pas laisser passer les particules toxiques, les particules fines, les pollens ainsi que les virus et les bactéries…en étant au dessus de la norme européenne de masque respiratoire en149 – FFP3.

Je dois bien le dire, pour l’instant, faute de la publication des résultats de tests par un laboratoire agréé certificateur, vous n’avez pas le choix, sinon de gober, sans filtre, toutes ces bonnes paroles de nos 2 jeunes entrepreneurs prometteurs, concernant surtout les nanoparticules qui sont les plus dangereuses pour la santé.

Ce manque de preuve interpelle 2 lecteurs qui commentent cet article de Presse-Citron :

Des preuves de l’efficacité du filtre ? Non
Des preuves de la non saturation du filtre au bout de 3 minutes ? Non…

Je suis curieux de savoir comment il vont réussir à produire des masques filtrants supérieur à FFP3 sans provoquer de gêne respiratoire.

Je pense que cette certification serait obligatoire aussi sur un plan marketing car les masques anti-pollution sont légion sans avoir besoin d’aller en Asie… Amazon France en propose déjà 34 modèles pour les conducteurs de motos. Elle permettrait de pouvoir justifier, un prix au-dessus de celui du marché, établi à 99 euros en pré-commande aujourd’hui.

Sur une plateforme de Crowdfunding, on est face à des achats d’impulsion irrationnels. Dans les boutiques physiques ou en ligne, les consommateurs sont beaucoup plus vigilants et se documentent avant d’acheter…

Pour financer son innovation, R-Pur a mené une campagne de Crowdfunding sur Kickstarter entre le 6 juin et le 7 juillet 2017. 51 380 euros ont été collectés auprès de 579 contributeurs. La date de livraison promise un peu trop optimiste était octobre 2017.

122 091 euros ont également été réunis sur Indiegogo au 30 octobre 2017 avec une date de livraison établie cette fois à janvier 2018, qui a été précisée pour fin janvier d’après un planning de production communiqué.

Faute de disponibilité du masque R-Pur et surtout d’une certification, je conclus qu’il s’agit encore d’une erreur de casting et le score s’établit à Austerlitz 4 – Waterloo 15.

Je vous donne rendez-vous demain jeudi, dans la soirée, pour ma speed-analysis de Romy ! Ce sera l’épisode 20/25.

Share

Bullshit detector
La délégation de start-up de la French Tech au CES 2018 : future Waterloo ou Austerlitz ? épisode 19/25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *