Gulplug sur la plateforme Wiseed, pas glop pas glop ! Sauf si…

La société Gulplug est une société par actions simplifiée grenobloise, née le 19 mai 2014 et au capital de 75 000 euros. Son code activité est 7112B soit Ingénierie, études techniques. Depuis sa date de création, Xavier Pain en est le président et Éric Marsan, le directeur général.

Xavier et Éric sont tous les deux ingénieurs de formation et anciens cadres de Schneider Electric. Ils ont créé Gulplug pour exploiter deux technologies, toujours propriété de leur ancien employeur, dans le cadre d’une opération d’essaimage. Schneider Electric n’est pas actionnaire de la nouvelle entreprise mais recevra des royalties sur les ventes, en contrepartie de l’exploitation des licences exclusives et mondiales octroyées sur ses brevets. Elle dispose également d’un droit de regard sur toute opération de cession de Gulplug.

Gulplug est spécialisée dans la connexion intelligente de machines électriques, au net comme au réseau d’alimentation.

La première offre de Gulplug se présente sous la forme d’une valise noire appelée E-Case® qui contient des capteurs plug&play nommés E-Cube® pour permettre à une entreprise industrielle d’optimiser la consommation électrique de ses machines. Les données des capteurs sont transmises par voie radio sur le site web de Gulplug, save-it-yourself.com pour analyse afin de réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 8 à 12%. Le modèle économique est un mixte de la vente du matériel et d’abonnements à des services associés.

La deuxième offre s’appelle Selfplug® qui intègre la P-Plate®. C’est le même principe que le connecteur magnétique d’alimentation électrique MagSafe développé par Apple pour ses ordinateurs portables. Elle permet la connexion automatique d’un véhicule électrique ou hybride mais aussi de robots au réseau d’alimentation pour une recharge de leurs batteries. La stratégie de Gulplug est de licencier la technologie auprès des constructeurs contre des royalties mais qu’elle devra alors partager avec Schneider Electric.

Gulplug prévoit la rentabilité en 2018 avec 200 premiers sites clients équipés de la première technologie. Cette prévision me parait très optimiste car l’entreprise n’a pas d’équipe commerciale constituée, le cycle de vente est certainement long et les start-up concurrentes, ne serait-ce que françaises, sont nombreuses dans ce domaine très convoité de l’efficacité énergétique : Comwatt à Montpellier, Cozynergie à Toulouse, Deepki à Paris, EffiePilot à Lille, Energiency à Rennes et Twido à Entraigues-sur-la-Sorgue (liste extraite du livre Génération French Tech Édition 2017).

Son activité est principalement de la R&D lui permettant de justifier de nombreuses aides publiques obtenues sous la forme de prêt, de prise de participation avec royalties ou de subvention : BPI, Adème, Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes, EIT InnoEnergy, projet FUI. Il est temps de commencer à développer une véritable activité commerciale pour que la start-up vole enfin de ses propres ailes…

Pour financer son développement, Gulplug a débuté une campagne d’Equity Crowdfunding sur la plateforme Wiseed le mardi 30 mai 2017 à 16h30 pétante, parole d’ingénieur ! Elle cherche à lever au moins 300 000 euros avec un minimum de 100 000 euros déjà atteint. La valeur du ticket d’entrée minimum est de 100 euros et la valorisation pre-money est d’environ 3 millions d’euros. En contrepartie de votre investissement, vous recevrez des actions d’une nouvelle société par actions simplifiée, Wicap Gulplug dont l’unique objet social est la prise de participation dans la société Gulplug.

Mon analyse personnelle est que la start-up Gulplug a un besoin urgent de simplifications qui permettraient d’opérer d’immenses économies et d’avoir pour ambition légitime de dominer un marché mondial en forte croissance.

Simplification #1 : Changer de nom

A l’occasion de l’évènement Big Booster Award 2017 qui s’est déroulé le 5 avril, Xavier est interviewé par Philippe Bloch, coauteur du livre Service Compris en 1986. En écoutant les explications étymologiques de Xavier sur le nom de son entreprise, Philippe lui répond : C’est compliqué…

Je partage son avis et suggère que l’entreprise se renomme tout simplement Selfplug.

Simplification #2 :  Abandonner la valise

Elle devrait céder l’activité d’économies d’énergie et avec l’argent de la cession, proposer de racheter à Schneider Electric son ou ses brevets sur le connecteur magnétique d’alimentation pour y consacrer toutes ses ressources humaines et financières. Gulplug vient de livrer son premier prototype de Selfplug®/P-Plate® à un constructeur automobile premium allemandÀ suivre en espérant qu’il ne détournera pas à son seul profit, l’invention grenobloise afin d’éviter de payer des royalties !

Ce n’est qu’en dominant ce marché de la recharge des batteries des voitures électriques, que la start-up grenobloise pourra s’assurer de dégager une belle rentabilité pour la plus grande satisfaction des futurs actionnaires via Wiseed. Regarder leur vidéo du Selfplug® en images de synthèse animées si vous n’êtes pas encore convaincu de tout l’intérêt de cette spécialisation recommandée !

Share

Bullshit detector
Gulplug sur la plateforme Wiseed, pas glop pas glop ! Sauf si…

5 réflexions au sujet de « Gulplug sur la plateforme Wiseed, pas glop pas glop ! Sauf si… »

  1. Blanchet Arnaud dit :

    Merci beaucoup pour cette analyse qui éclaire mes réflexions sur l’opportunité d’ une petite participation dans l’aventure Gulplug via wiseed

  2. joseph dit :

    j’ai du mal à comprendre que schneider n’ait pas encore developpé des tableaux electriques integrant la mesure de courant pour chaque depart, ça parait si simple et moins cher que ces capteurs de courant magnetiques qu’il faut clipper en l’air sur les cables
    l’innovation n’est pas au rendez vous dans ces entreprises et leur essaimage est à leur image
    pendant qu’un hyperloop se developpe un hypoelec prend racine
    ingenieurs peut etre , ingenieux pas trop
    je croyais qu’en France on avait des idées
    pas partout visiblement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *