Epycure, jeune-pousse parisienne issue de Founders Future, la « Fabrique à Start-up Born to be bought » de Marc Menase

We were born to be alive
We were born to be alive
Born, born to be alive
(Born to be alive)
Yes we were born
Born
Born
(Born to be alive)
(Patrick Hernandez auteur, compositeur et interprète – Extrait de Born To Be Alive – 1979)

Vendredi 7 mai, j’ai publié ce tweet

Mon 306e post publié dimanche soir sur sera consacré à une analyse (@kchehck) de la start-up #Epycure issue de l’écurie #FoundersFuture de (@marcmenase). #vitamins #VentureCapita #startup

Marc

Hâte de découvrir ça @MichelNizon avec j’espère autant de bienveillance que la jeunesse du service (3 semaines 😉 et beaucoup de choses à améliorer! Merci #crowdfunding #michelnizon

Moi

Je tiendrai compte bien sûr du jeune age de votre bébé. Ma bienveillance ne consistera pas à vous cacher ses déficiences (rien d’irrémédiables je vous rassure déjà) mais plutôt à détailler la partie ordonnance. Je compte sur vous pour lui faire prendre son traitement.😉🙏👍

Marc

Super , mes associés travaillent déjà sur la V2 du formulaire basé sur les dizaines de feed-back utilisateurs de la bêta! Merci encore pour votre temps et d’avance pour votre analyse d’expert !

Allez, c’est parti !

Epycure est une SAS au capital de 1 000 euros née le 13 décembre 2018 à Paris dans le premier arrondissement. Elle s’adresse à toutes celles et tous ceux qui veulent prendre en main leur santé de manière préventive. La multitude d’activités professionnelles et privées des jeunes actifs urbains, ne leur laissent pas forcément le temps d’ingurgiter les 288 pages de conseils pratiques d’hygiène de vie, nouveau best-seller de Frédéric Saldmann.

Pourtant, comme le célèbre docteur a titré son ouvrage avec un seul mot, le maintien en pleine forme, c’est Vital!

En substitut, pour 29 euros ttc par mois (plus 3,50 euros de participation aux frais de livraison), Epycure vous livre directement dans votre boîte aux lettres, votre formule personnalisée de vitamines minérales et végétales, sous la forme de 60 gélules, avec la souplesse des conditions d’un abonnement à Netflix !

Attention à ne pas confondre Epycure avec Epycure. Le premier avec une terminaison en .fr était un site e-commerce de lingerie spécialisé dans les histoires de filles et le second en .com est bien le sujet de ce post.

Je parle à l’imparfait pour Epycure.fr car si l’adresse Web renvoie toujours à un site plus ou moins fantôme, la SARL qui exploitait ce nom de domaine a été radiée du Registre du Commerce et des Sociétés, le 13 janvier 2014. En plus, la seule marque Epycure protégée auprès de l’INPI est bien celle déposée par Founders Future…

J’ai passé au filtre de nos 3 critères d’analyse Kchehck la start-up Epycure : Communauté, Faisabilité et Modèle Économique, incluant bien sûr la qualité de ses premiers bâtisseurs (le signe + ou – après la lettre de notation).

Équipe (+)

Marc Menasé y est le vrai boss via Founders Future. C’est un entrepreneur multirécidiviste qui a fait partie entre 2002 et 2004 de l’écriture de la success-story française Kelkoo, au côté de Pierre Chappaz.

Kelkoo a été revendue 475 millions d’euros cash à l’américain Yahoo.

Il y a des expériences extraordinaires, uniques dans une vie, qui doivent marquer le parcours professionnel d’un jeune homme et tracer son chemin ! 🙂

Petit aparté, je vous conseille la lecture du livre sur Kelkoo, redécouvert à l’occasion de la préparation de ce post, injustement oublié depuis sa première parution en 2005, Ils ont réussi leur start-up !, de Cyrille de Lasteyrie (dit Vinvin) et de Julien Codorniou, préfacé par Pierre Chappaz.

Marc s’est entouré pour son énième start-up (je n’essaye plus de les compter, préfèrant vous renvoyer à son profil détaillé sur LinkedIn), de deux jeunes talents qui ont chacun une expérience précédente dans l’entrepreneuriat.

Angélique d’Esclaibes, diplômée de l’Essec, est spécialiste du Marketing et Paul-Etienne Jacob, double diplômé de l’Université d’Assas/ESCP Europe est un spécialiste de la Finance.

Il y a enfin Émilie Steinbach, la consultante scientifique d’Epycure, très active sur Instagram sous son propre alias également, Feeding My Brain.

Communauté (+)

J’ai retrouvé la mise en pratique de la première These (parmi 95) de The Cluetrain Manifesto [pdf gratuit], dans l’animation régulière des réseaux sociaux par Epycure

Markets are conversations.

Bref, la création d’une Communauté précèdera toujours le Commerce. Cela a commencé pour la jeune-pousse, par la création d’un contenu thématique original publié sur Instagram, Facebook et sur son propre blog.

Epycure alimente la discussion via son compte Instagram avec 867 abonnés pour 36 posts publiés au dimanche 9 juin 2019 en fin de matinée.

Sa page Facebook créée en mars 2019 a 502 like.

Vous pouvez cliquer sur le lien vers son blog qui se cache en bas de la page d’accueil sous le nom L’Epycurien. Seule l’adresse url nous indique explicitement qu’il s’agit du blog. J’avoue que j’étais passé à côté lors de mes premières visites. 🙂

On saura seulement au sujet du laboratoire d’Epycure, qu’il se trouve dans le Maine-et -Loire. L’Anjou est connue notamment pour ses plantes médicinales telles que la camomille dont les nombreux champs dédiés, fleurissent l’été autour de Chemillé.

Au nom de la transparence affichée en principe, on pourrait peut-être aller plus loin sur les tenants et aboutissants de la fabrication des gélules et des origines de leurs compositions. Je trouve cette transparence trop générique à mes yeux, peut-être suis-je trop curieux, je ne sais pas 🙂.

À moins que ce ne soit pour des raisons de confidentialité vis à vis des concurrents ?

Faisabilité (+)

Epycure est une entreprise décentralisée et flexible qui a sous-traité par exemple, la fabrication de ses gélules à un laboratoire indépendant.

Astucieusement, à l’image de la composition secrète de la potion magique d’Asterix, Epycure a intégré une recette propriétaire, l’Epyactif, mélange de vitamines, de plantes et de minéraux qui agit en antioxydant.

Epycure garantit le respect de toutes les normes de sécurité et ne fera prendre aucun risque à ses clients/consommateurs

Notre laboratoire est certifié ISO 9001 et 22000, garantissant une qualité optimale, une production responsable et une constante quête d’innovation.

Nos formules sont déclarées à la DGCCRF conformément à la directive 2006-352.

Elles sont ensuite toutes testées par un laboratoire d’analyse microbiologique accrédité par la COFRAC, l’ANSES et l’INAO.

Si le quizz de démarrage permet de personnaliser le contenu des gélules, attention de ne pas continuer à tomber avec la V2 annoncée, dans le travers analysé avec Prose dans cet extrait de mon post du 27 janvier 2019

Le questionnaire de Function of beauty contient 5 questions seulement contre 25 pour Prose afin de vous permettre de définir automatiquement les composants et leurs proportions de votre futur shampoing personnalisé. C’est toujours et encore la démonstration de la puissance de l’application de l’acronyme KISS (Keep It Simple, Stupid)…

Pour l’instant, j’ai compté 22 questions dans le questionnaire d’Epycure dont une sur la prise en compte de votre lieu de résidence à l’image de celui de Prose. C’est un peu (trop ?) long !

Modèle Économique (+)

Si vous voulez savoir à quoi ressemblera le futur radieux du marché français des vitamines, il vous suffit de traverser l’Atlantique.

La vente sous forme d’abonnements a déjà de nombreux acteurs, ce qui valide l’existence d’un marché important : Take Care of, Vitafive, Ritual, Honest, Rootine, Vitl, Persona Nutrition, etc…

D’après le Rapport annuel 2018 du Syndicat National des Compléments Alimentaires ou Synadiet, le marché français de la vente directe et à distance représente 300 millions d’euros avec une croissance de 2,4 %, sur un marché tous canaux confondus de 1,8 milliard d’euros ayant une croissance de 5,8 %.

La part de la vente sur Internet devrait augmenter significativement ces prochaines années grâce à Epycure.

Le 18 avril 2019, Unilever annonçait le rachat de la start-up californienne Olly Nutrition, illustrant le dynamisme du secteur. Ce sera aussi la première exit du fonds d’investissement personnel de Serena Williams, Serena Ventures, d’après l’excellent portrait de la championne de tennis, signé du journaliste spécialisé Sports/Money, publié en juin par le magazine américain Forbes.

Quand je vous disais en titre, Epycure, Born to be bought ! 🙂

En attendant, l’évaluation Kchehck pour la start-up Epycure délivre la note Ka+. Elle est valide 6 mois.

Je vous rappelle que moins de 20% des start-up analysées reçoivent cette appréciation positive maximale. 🙂

*born to be bought = née pour être rachetée

Share

Epycure, jeune-pousse parisienne issue de Founders Future, la « Fabrique à Start-up Born to be bought » de Marc Menase

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *