Avec ou sans contrefaçon ?

Matthias : J’espère que tu as un bon avocat pour attaquer pour contrefaçon Nanan : Et ouai! J’ai déjà qqun sur le coup! (extrait de la page Facebook de Nanan – 22 décembre 2015)

Gael Brienne plus connu sous le nom de Nanan, est un artiste sculpteur, peintre et photographe, originaire de Lille. Depuis 2010, le trentenaire récupère les phares de vieux véhicules pour leur donner une nouvelle vie sous forme de lampes. Ses luminaires fabriqués dans son atelier à Lasécu : espace d’art contemporain lillois, représentent des figurines en résine qui ont l’apparence de robots jouets.

Leurs expressions quasi humaines font penser à la lampe de bureau Luxo du court-métrage d’animation de Pixar, mais avec une touche plus élaborée à la française, la fameuse French Touch !

Ses lampes robots sont mises en scène dans des décors naturels de friches industrielles dont vous pouvez découvrir les superbes photographies sur antifacto.com.

Son site web nous informe que le créateur recycleur est représenté par plusieurs galeries d’art dans les plus grandes capitales européennes… comme The French Art Studio à Londres, la 22 Gallery à Lyon ou l’Urban Art House à Amsterdam.

La renommée de Nanan dépasse les frontières de la France, à la faveur de nombreux articles écrits dans plusieurs langues européennes et publiés sur des médias en ligne, de Quimper à Bucarest.

Chaque modèle de la lampe a sa personnalité mais on reconnait immédiatement son lien de paternité à Nanan, pas besoin d’un test ADN ! Le prix d’une seule de ces œuvres d’art dépasse les 1 000 euros.

La lampe de Nanan sera au XXIème siècle, ce que la lampe Jieldé de Jean-Louis Domecq a été au XXème siècle. Mais attention, méfiez-vous des imitations…

Deux entrepreneurs, Andrew & Rodu ont lancé une campagne de Crowdfunding sur Kickstarter pour The Lampster.

The Lampster est une lampe à LED peinte à la main pour la personnaliser en fonction des goûts de chacun, selon un menu d’options prédéfinies. Elle éclaire à l’aide d’un interrupteur intégré à l’éclairage ou à distance avec votre smartphone transformé en télécommande pour l’occasion. Le câble d’alimentation qui raccorde cet objet à sa prise de courant me fait penser au cordon d’alimentation des vieux fers à repasser des années 60-70 avec une protection des fils électriques en tissu couvert de taches noires sur fond blanc.

6 148 contributeurs ont engagé 1 327 559 dollars du au pour soutenir ce projet d’une durée de 41 jours

The Lampster est réalisée avec des anciens phares de tracteurs. Enfin cela, c’était l’idée de départ car il faudrait trouver assez de ces vieux éclairages pour réaliser les milliers de lampes promises…

S’il vous plaît… dessine-moi un mouton… (Le Petit Prince – Saint-Exupéry – 1943)

Radu a eu l’idée, il voulait une lampe cool avec le corps en forme de super héros et la tête faite du phare de sa moto. Radu connaissait Andrew pour avoir travaillé avec lui lors d’un projet précédent. Alors Radu a dit ‘Salut Andrew, peux-tu dessiner cette lampe pour moi et lui donner une forme cool ?’ Après quelques mois de travail, le prototype était prêt. C’était avril 2014. Tous les amis qui venaient à la maison, disaient ‘C’est trop cool ! J’en veux une !’ Alors on s’est dit, faisons une campagne sur Kickstarter pour pouvoir en fabriquer plus. (Extrait de la page Kickstarter de The Lampster)

Cette lampe ressemble à quelques détails près, à la création de Nanan mais les deux créateurs d’entreprise racontent une histoire originale traduite en français ci-dessus, sans aucun lien avec la lampe de Nanan.

En réalité, Andrew, ce n’est pas vraiment Andrew. Il s’appelle Andrei Chivote Amarasteanu et il n’est pas originaire de Californie comme l’indique sa page Kickstarter. Il habite en Roumanie, à Bucarest pour être plus précis. Son associé est Radu Nita et lui aussi est originaire de la capitale roumaine.

Il va falloir certainement beaucoup de temps à Andrei et Radu, pour peindre à la main les 7 143 lampes customisées, d’une hauteur unitaire de 46 centimètres…


Bullshit detector
Avec ou sans contrefaçon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *