Les 10 détails qui tuent

7 astronautes sont morts dans l’explosion de la navette spatiale Challenger le 28 janvier 1986. 73 secondes après le décollage initialement prévu le 22 janvier, un joint défaillant a causé cet accident dramatique.

Vous êtes prêt à lancer votre campagne de Crowdfunding comme une fusée. Ci-dessous les 10 détails qui pourraient être aussi fatals à votre campagne qu’un joint déficient.

Détail #1 : Une durée de campagne qui excède 30 jours correspondant à la durée maximale pour maintenir l’attention des contributeurs potentiels sur le projet.

Détail #2 : Un Objectif Financier Minimum trop ambitieux pour une première campagne, ce qui peut décourager de nombreux contributeurs potentiels. Plus des deux tiers des projets financés ont un objectif inférieur à 10 000 dollars d’après Kickstarter.

Détail #3 : Le texte de présentation de la campagne est uniquement en anglais mais 90% du premier cercle des contributeurs est composé d’irréductibles francophones…

Détail #4 : Des demandes de contribution trop élevées. La contrepartie la plus populaire est de 25 dollars toujours selon Kickstarter.

Détail #5 : L’absence d’une vidéo personnelle du ou des créateurs qui présente et explique le projet.

Détail #6 : Ne rien faire en comptant exclusivement sur la plateforme de Crowdfunding qui est supposée apporter sur un plateau tous les contributeurs.

Détail #7 : La Cible des donateurs potentiels est mal définie du type : mon produit s’adresse à un marché de X milliard(s) ou à 1% de la population chinoise, au choix…

Détail #8 : Avoir moins de 100 clics sur le bouton J’aime de la page Facebook du projet à la date de lancement de la campagne.

Détail #9 : Commencer une campagne à 4 heures du matin, heure locale pour la majorité des contributeurs potentiels, de préférence un dimanche…

Détail #10 : Une campagne de Crowdfunding sans ÉCHO ou avec un ÉCHO insuffisant, mais est-ce vraiment un détail ?

N’oubliez jamais pendant toute la phase de préparation, l’expression célèbre du philosophe du XIXème siècle Nietzsche : Le diable est dans les détails.


Share

Les 10 détails qui tuent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *