Les 5 leçons à tirer après que la malédiction du goldfish a frappé à son tour la start-up californienne Airware !

Why do so many new business fail ? Many times, it’s because they’ve been cashed to death. It’s because business built on steroids and on injections of capital are living on borrowed time. When the money runs out, the business runs its course. (John Daymond et Daniel Paisner – The Power of Broke – Crown Business – 2016)

Guillaume Fonteneau, auteur et éditeur du site Web Le Blog Patrimoine a retweeté le 18 septembre 2018, le tweet de Simon Tripnaux qui résumait la situation de Airware suivi du lien vers l’article de Presse-Citron reprenant le scoop de TechCrunch publié 4 jours plus tôt :

Drone : Airware met la clé sous la porte après avoir levé 118 millions de dollars https://t.co/FmuP6bf7Sm

et a rajouté ce commentaire :

Pshiiit… le bruit d’une bulle qui éclate !Lire la suite

Share
Les 5 leçons à tirer après que la malédiction du goldfish a frappé à son tour la start-up californienne Airware !

(Re)-Analyse, cette fois Post-Mortem, de la start-up lilloise Giroptic

Monter une société, c’est une partie de poker où on fait «all in» à chaque coup en veillant simplement à repartir avec un jeton le soir pour pouvoir rejouer le lendemain (Portrait de Richard Ollier, 35 ans, PDG et fondateur de GiropticDécideurs Magazine – 6 octobre 2015)

Richard Ollier, président de Giroptic, a publié le 5 mars 2018 sur la page d’accueil du site web de sa start-up nordique, une eulogie, à la suite de la décision le même jour, rendue par le tribunal de commerce de Lille, de prononcer la liquidation judiciaire de son entreprise :

It’s hard to say Goodbye.Lire la suite

Share
(Re)-Analyse, cette fois Post-Mortem, de la start-up lilloise Giroptic

(Re)-Analyse, cette fois Post-Mortem, de la start-up brestoise E/B-Sensory

Mon premier c’est désir
Mon deuxième du plaisir
Mon troisième c’est souffrir ouh ouh
Et mon tout fait des souvenirs (Laurent Voulzy – Véronique Jeannot – Désir désir)

E-Sensory, plus connue sous le nom commercial de B-Sensory était une société par actions simplifiée au capital de 105 146 euros, créée le 26 novembre 2014 à Brest par une quadragénaire, communicante de profession, Christel Le Coq.

Elle avait conçu le Little Bird, un vibromasseur dédié au plaisir féminin, rechargeable sur la prise USB disponible d’un ordinateur.… Lire la suite

Share
(Re)-Analyse, cette fois Post-Mortem, de la start-up brestoise E/B-Sensory

Qui peut se permettre de monter sa boîte « pour rigoler”?* Attention, Question à… 15 millions d’euros minimum !

Quant à Kima Ventures, nous financerons la prochaine boite de Damien 🙂 (Jean de La RochebrochardKima VenturesQuora – 20 janvier 2018)

Damien Morin a ouvert sa première boutique spécialisée dans la réparation de smartphones en février 2013, rue Duret dans le XVIème arrondissement de Paris, à l’âge de 23 ans, alors encore étudiant à l’EBS, spécialisation… Finance and Financial Management Services, cela ne s’invente pas !

Son ambition a vite été de construire un Empire (prononcez /ˈɛmpaɪər/) de points de vente, spécialisés dans la maintenance des futures dizaines de milliards d’objets connectés, annoncés et attendus comme le messie, en commençant par votre smartphone.… Lire la suite

Share
Qui peut se permettre de monter sa boîte « pour rigoler”?* Attention, Question à… 15 millions d’euros minimum !