10 lessons de Georges Doriot, Professeur à Harvard, Général et Venture Capitalist

Je viens de lire en ce mois de juillet 2017 qui se termine, ou de dévorer devrais-je écrire, les 2 seuls ouvrages consacrés à la vie de Georges F. Doriot : The First Venture Capitalist par Udayan Gupta publié en 2004 et Creative Capital par Spencer E. Ante, sorti en 2008. L’été est une période, que je trouve chaque année propice, à la lecture de biographies, pour se régénérer les neurones avant la rentrée.

J’ai été impressionné par la rigueur de la pensée mondialiste de Georges Doriot tout au long de sa vie, par sa capacité constante à transformer ses idées en actions concrètes et bénéfiques pour l’économie et par sa vocation jamais perdue ou oubliée, à transmettre ses réflexions d’ordre professionnel ou même d’ordre privé, aux nouvelles générations.

Si son parcours pouvait se résumer en un seul mot, ce serait THINK tel que l’a défini Thomas J. Watson, fondateur d’IBM :

By THINK I mean take everything into consideration

Georges Doriot est né français en 1899 à Paris et est mort américain en 1987 à Boston.

Il a mené 3 vies professionnelles bien accomplies, principalement aux États-Unis, avec une même discipline et toujours une force de travail remarquable.

Vie Professionnelle #1 : Celle d’un professeur qui fut très respecté et apprécié par ses milliers d’étudiants à l’Université de Harvard grâce à son célèbre cours magistral, garanti 100% sans case studies, intitulé Manufacturing. Ne vous fiez pas au titre bien plus restrictif et moins attractif que son contenu.

Vie Professionnelle #2 : Celle d’un militaire non combattant chargé de l’intendance et qui a obtenu à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le grade de général.

Vie Professionnelle #3 : Celle d’un Venture Capitalist dont le regard perçant était  l’illustration d’un très bon jugement pour savoir évaluer à leur juste valeur, les entrepreneurs et leur projet.

Le général Doriot a créé en 1946 et a ensuite géré en parallèle de son métier d’enseignant, American Research and Development ou ARD, la première société de venture capital à apporter du liquide aux entrepreneurs les plus talentueux mais toujours assoiffés, en dehors de la rare et unique source ancienne des family offices de l’époque.

Son investissement au ROI le plus impressionnant est en 1957, un apport au capital de la société en création Digital Equipment Corporation ou DEC d’un montant de 70 000 dollars, complété d’un prêt de 30 000 dollars, en échange de 70% des actions de la start-up. DEC a été créée par deux anciens du MIT : Ken Olsen et Harlan Anderson. Ces titres de propriété seront valorisés plus de 355 millions de dollars, lors de son introduction en bourse en 1968. Cela représente un coefficient multiplicateur exceptionnel de plus de 5 000 fois !

Imaginer un instant, vous investissez aujourd’hui 1 000 dollars dans une nouvelle start-up technologique sur une plateforme d’Equity Crowdfunding et vous récupérez 5 millions de dollars, un peu plus de 10 ans plus tard.

Alors que pouvons nous retenir ensemble de la vie professionnelle de Georges Doriot pour essayer de s’en inspirer ?

J’ai extrait 10 citations laissées encore une fois en V.O. pour ne rien perdre de leur essence. Elles sont autant de lessons indémodables qui nous sont laissées en héritage indirect.

Lesson #1 : Each problem requires new thinking rather than relying on old solutions.

Lesson #2 : Business is the art of spending wisely.

Lesson #3 : Business is not about dollars and cents so much as about building the future.

Lesson #4 : In going international, don’t try to sell what we have but rather what the new customer needs and wants.

Lesson #5 : Practice competitive analysis and measure the threat of foreign players.

Lesson #6 : Gentlemen, if you want to be a success in Business, you must love your product.

Lesson #7 : What’s more critical is not business administration, but rather business direction.

Lesson #8 : A superior manager sees opportunity when others did not and then did something about it.

Lesson #9 : ARD in making an investment is in no way ‘gambling.’ Gambling is win or lose; ARD is the opposite, invest and build.

Lesson #10 : Someone, somewhere, is making a product that will make your product obsolete. (ma préférée qui préfigure l’excellent livre de Andrew S. Grove, cofondateur de Intel : Only the Paranoid Survive)

Georges Doriot continue d’inspirer aussi la 3ème génération de Venture Capitalists à l’image de l’un des meilleurs d’entre eux, si ce n’est le meilleur, Fred Wilson, qui a accepté de dédier à Georges Doriot, une conférence exceptionnelle au MIT, le 13 avril dernier. Je vous invite sans plus tarder à en découvrir la vidéo.

Share

Bullshit detector
10 lessons de Georges Doriot, Professeur à Harvard, Général et Venture Capitalist

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *