10 leçons que chaque entrepreneur peut retenir de Napoléon Bonaparte

Et si Napoléon avait finalement gagné la bataille de Waterloo ?

C’est la question qui est indirectement et brièvement soulevée, dans un long article de 6 pages hors illustrations, en anglais, intitulé Napoleon’s last stand The Bloody battle of Waterloo du numéro de janvier/février 2018 de National Geographic History, signé par l’historien français Jean-Noël Brégeon :

Some historians believe that had it not rained, Napoleon would have defeated the allied army within a few hours, long before the Prussians arrived.

Ainsi un simple changement de météo aurait pu donner un score très différent à l’issue de cette journée sanglante du 18 juin 1815 pour tous les belligérants.

Alors peut-être que si Napoléon avait remporté cette bataille décisive, le symbole de la French Tech serait un aigle et pas un coq😉

Ce dernier a trop souvent tendance à crier cocorico avant que la moindre bataille ne soit gagnée, voir même tout simplement qu’elle ne soit engagée ou terminée…

J’ai dévoré récemment le livre Napoléon de Vincent Cronin déjà cité, malgré ses 488 pages hors annexes. En le lisant, j’ai été frappé par le professionnalisme de Napoléon, par son niveau d’engagement personnel, par sa frugalité, par ses qualités de manager, bref c’était un travailleur acharné qui aurait pu, à notre époque, être un entrepreneur couronné de nombreux succès, y compris à l’export.

J’ai tiré de cet ouvrage épais mais toujours passionnant, 10 courts extraits qui sont autant de leçons/réflexions à destination de tous les fondateurs de start-up qui veulent partir à la conquête victorieuse du monde :

Leçon #1 : Napoléon n’accordait de promotions qu’aux braves, et plus l’officier était brave, plus rapide sa promotion. (p141)

Leçon #2 : Napoléon ne restait jamais sur un échec. (p190)

Leçon #3 : Napoléon traitait ses serviteurs avec considération. Où qu’il passât à travers une pièce, il avait un mot de salutation pour le fantassin de garde, et chaque fois qu’un soldat lui rendait un service, si futile soit-il, il le remerciait. (page 203)

Leçon #4 : Non seulement Napoléon et son conseil travaillaient tout au long de la journée et parfois la nuit, mais encore tout au long de la longue semaine républicaine. (Longue de 10 jours Note du traducteur). (page 213)

Leçon #5 : Napoléon contrôlait lui-même le budget de tous ses ministres, et rien n’échappait à son œil économe. (page 217)

Leçon #6 : Au cours des cinq années qui suivirent son couronnement, Napoléon créa en Europe un empire plus étendu qu’aucun autre depuis l’époque romaine. (page 281)

Leçon #7 : Encore un détail, et toujours plus de détails. Napoléon n’en avait jamais assez. Bien souvent, à peine se trouvait-il à l’étranger qu’il tournait son œil perçant vers la France. (page 286)

Leçon #8 : Décidé à faire de cette ville le pivot de ses opérations futures, il explora à cheval chacune des collines environnantes, chaque torrent, chaque gorge, chaque taillis. (page  380)

Leçon #9 : Il avait maintenant sous l’uniforme un sur trois des français aptes au service et pour pouvoir payer les fusils et les munitions, il envoya à Paris les clés de sa fortune personnelle : soixante-quinze millions de francs en or ou en argent stockés en barils dans les caves des Tuileries. (page 380)

Leçon #10 : Napoléon qui détestait la guerre défensive élabora un nouveau plan au début d’octobre. (page 382)

 

Share

10 leçons que chaque entrepreneur peut retenir de Napoléon Bonaparte

2 réflexions au sujet de « 10 leçons que chaque entrepreneur peut retenir de Napoléon Bonaparte »

  1. Napoléon aurait sans doute fait un très bon entrepreneur, en ayant une connaissance fine du marché (comme du terrain de la bataille), allant à la rencontre de ses clients (comme de ses soldats) pour connaitre leurs problèmes, et connaissant parfaitement ses concurrents (comme ses adversaires).
    Il y a effectivement beaucoup de leçons de management et de leadership à tirer de toute la longue vie de Napoléon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *